page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Certains immigrés en rétention au CRA de Rennes “s’avouent vaincus” et “sont prêts à retourner dans leur pays”

La politique d’expulsion des étrangers en situation irrégulière commencerait-elle à porter ses fruits ? C’est ce qu’on pourrait penser en lisant le dernier compte-rendu du “Collectif de Soutien aux Personnes Sans-Papiers de Rennes” qui organise régulièrement des “parloirs sauvages” au Centre de Rétention Administrative (CRA) de la capitale administrative bretonne. Et, pour une fois, ce compte-rendu ravira les Bretons affolés par la déferlante migratoire et déçus par les atermoiements du gouvernement en la matière. Certains étrangers retenus dans ce centre seraient prêts à “retourner chez eux” ! Pourquoi ? Parce que “la France est raciste bien entendu”. Bah voyons !

Les meilleurs passages de ce compte-rendu ont été soulignés par nous.

Compte-rendu du parloir sauvage du 25 mai
Nous étions une quinzaine de divers horizons ce matin à participer au parloir sauvage au CRA de rennes dans le cadre du mois anti-carcéral.
La présence policière était plus marquée que d’habitude avec une dizaine dehors et autant dedans, de divers services, pas seulement de la PAF. RAS côté répression, et même c’était assez drôle de nous voir arriver au milieu des policiers avec nos escabeaux, comme si nous allions prendre d’assaut le CRA ou faire libérer les gens.
La discussion collective avec une quinzaine de retenus qui se relayaient a bien fonctionné, mieux que d’autres fois.
Nous disposons de 4 contacts qui aimeraient bénéficier d’un parloir individuel, donc nous contacter en perso si une personne est dispo.
Au niveau des récits qui ont duré près d’une heure, il ressort que :
1) au niveau conditions de rétention, les retenus se plaignent collectivement d’être traités “comme des chiens”, moins bien qu’en prison (car beaucoup en sortent), notamment au niveau de la nourriture (insuffisante, dégueu, périmée, au point que les policiers du centre auraient fait une requête sur la question alimentaire, ce qui a été confirmé par l’un d’eux ), au niveau de la possibilité de parler avec leurs proches et au niveau médical (qui montrait son oreille saignante, ses yeux mi-fermés, ses dents avec abcès, etc, et apparemment sans accès à un réel suivi médical) ; on va d’ailleurs s’occuper plus particulièrement, si on ne meurt pas faute de forces, de ces entreprises qui balancent de la nourriture de merde dans les CRA, d’autant que bouygues a encore été citée…
2) au niveau des conditions d’arrestation, c’est toujours soit sortie de prison (et donc double peine) soit avoir fumé un joint dans une rue, avoir été contrôlé au travail alors qu’on avait un CDI, s’être fait arrêter lors d’une bagarre où on a été agressé…
3) beaucoup (ce n’étaient que des hommes) disent être pères d’enfants et se plaignent du fait que, en les enfermant, on les empêche de jouer leur rôle de père, ce qui permettra de dire que les arabes s’occupent mal de leurs enfants ;
4) la conscience de subir du racisme de la part de la france était très palpable, avec plusieurs qui s’avouaient “vaincus” et étaient prêts à retourner dans “leur” pays ;
5) ce qui nous a conduits à échanger sur l’absurdité de l’enfermement car les consulats ne délivrent pas de laissez-passer, ce qui fait que même ceux qui sont “volontaires” pour être expulsés ne le sont pas et sont donc enfermés sans perspective raisonnable d’expulsion comme le stipule la loi ;
6) l’usage de la rétention comme un moyen de priver “gratuitement” et absurdement de liberté a été largement mentionné, surtout par les retenus qui avaient purgé leur peine de prison et ne seront sans doute pas expulsés ;
7) côté nationalités, la sur-représentation des pays du maghreb était très forte, avec un soudanais et un érythréen qui ne seront sans doute pas expulsés non plus.
Bref, leur impuissance face à l’enfermement raciste d’Etat et notre impuissance en tant que soutiens antiracistes anti-CRA n’avait d’égales que les moyens financiers et humains disproportionnés et déployés pour se débarrasser d’une trentaine de jeunes dont le ressentiment envers le traitement subi apparaît à la fois légitime et justifié.
Camarades retenus, l’antiracisme est à ce point minoritaire et mal en point sur un plan militant que ce compte-rendu ne servira sans doute à rien pour vous.
 Qu’il serve, comme les autres traces, à faire un beau procès au racisme d’état le jour – lointain sans doute – où on aura repris du poil à la bête immonde.
Rageusement mais pessimistement
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Certains immigrés en rétention au CRA de Rennes “s’avouent vaincus” et “sont prêts à retourner dans leur pays””

  1. VORONINE dit :

    LE PROVERBE LATIN DIT :” UBI BENE UBI PATRIA “….ON EST BIEN DANS SA PATRIE ! il faut les encourager à rentrer chez eux, c’est là qu’ils seront le mieux ;j’aimerais pouvoir en faire autant …..

  2. gaudete dit :

    S’ils pouvaient comprendre qu’il vaut mieux rester chez soi que venir chez nous, un grand pas aurait été franchi. Quant au racisme il est de leur fait plutôt que du nôtre. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées

  3. Gaï de Ropraz dit :

    C’est toujours les mêmes histoires…

    Mais tout d’abord et pour comprendre, je pose une question bête : Pourquoi les avoir laissés pénétrer ILLÉGALLEMENT dans notre pays ??? …

  4. Jotglars 66 dit :

    Pourquoi les arrivants sont à 90% des hommes ? Dans ces pauvres bougres, certains ont l’espoir de trouver un boulot car on leur a vendu la France comme un Eldorado. Une petite proportion d’illégaux sera embauchée à bas prix et leurs illusions vont tomber….une autre partie est venue pour profiter du bouclier social français avec toutes les aides possibles et en jouant sur le regroupement familial. Il est donc difficile de classer les motivations réelles de ces migrants profiteurs ou victimes ? Les narco- traficants ont récupéré avec les plus jeunes une main d’oeuvre pour les basses besognes de leur business lucratif.

  5. GAVROCHE dit :

    Je croyais que les plus hautes juridictions internationnal nous indiquait que chaque pays devait reprendre leurs ressortissants? ex: la France doit reprendre les prisonniers Francais comabattant pour daesh qui on pris les armes contre elle. J’ai peut-etre pas suivi le film.

  6. patphil dit :

    l’eldorado , la caf, mais en réalité la misère , qu’ils rentrent tous chez eux

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : après les Champs Libres, l’Hôtel Pasteur occupé par un comité de soutien aux immigrés !

Découvrir l'article

RENNES

Agression meurtrière à Rennes : un homme tué lors d’une rixe à coups de couteau et de machette – deux Afghans interpellés

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Local, RENNES

A Rennes, une association de soutien aux clandestins décide d’occuper un lieu pour… lutter contre le vote RN !

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. La Hongrie condamnée à 200 millions d’euros d’amende par Bruxelles pour avoir défendu les frontières de l’UE

Découvrir l'article

RENNES

Agression sanglante au McDonald’s de Rennes d’une employée et de deux individus voulant la protéger : trois extra-européens arrêtés

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : la librairie Le Failler “victime d’actes LGBTphobes”

Découvrir l'article

Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association subventionnée par la mairie organise des réunions pour personnes grosses… interdites aux hommes hétérosexuel

Découvrir l'article

Politique, RENNES

Julien Masson, porte-parole du RN à Rennes, agressé par des militants d’extrême gauche

Découvrir l'article

Economie, RENNES

Comment se reconvertir dans la tech à Rennes ? 

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky