Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Union Européenne finance largement un lobby trans

Alors que le Sénat français a récemment adopté une loi restrictive sur les transitions sexuelles des mineurs, une ONG milite pour une position opposée auprès de l’Union Européenne. Depuis 2014, la Commission européenne a versé près de 4 millions d’euros à Transgender Europe EV (TGEU), avec 596 864 euros de subventions de fonctionnement en 2024 comme le révèle le JDD.

Des financements diversifiés

Outre les fonds européens, TGEU reçoit des subventions de l’Open Society de George Soros (1,24 million d’euros entre 2016 et 2022), du Conseil de l’Europe et du gouvernement des États-Unis. L’organisation est particulièrement liée à la Commission européenne via un contrat-cadre dans la Stratégie 2020-2025 pour l’égalité LGBTIQ en Europe. Les rapports de TGEU sont parfois utilisés comme base de travail par les députés européens.

Une organisation influente

Fondée en 2005, TGEU est une ONG allemande représentant plus de deux cents associations pro-trans dans plus de cinquante pays, principalement européens. En France, cinq associations en sont membres, dont Homosexualité et Socialisme, LGBTI+, et Acceptess-T, co-créatrice d’un guide pour les étrangers souhaitant modifier leur sexe et leur prénom sur leurs titres de séjour.

Approche intersectionnelle et décoloniale

TGEU revendique une approche intersectionnelle et décoloniale. En 2022, elle a par exemple mis en avant une femme trans portant un voile islamique lors de la Journée internationale des réfugiés. La vice-présidente, Dinah Bons, se décrit comme une « fière femme trans de couleur ». Ancienne vice-présidente de la confédération européenne des syndicats de travailleurs du sexe (ESWA), membre du parti travailliste néerlandais et cadre du parti d’extrême gauche BIJ1, Bons a partagé son expérience de porter le niqab durant ses premières années de transition dans une interview avec le quotidien néerlandais Het Parool.

Grâce à l’argent des contribuables européens, TGEU multiplie les campagnes de communication et publie chaque année une « carte des droits trans » où elle évalue les pays européens.  En 2022, TGEU a également publié une « carte de santé trans », notant les États européens sur la disponibilité et l’accessibilité des soins de santé spécifiques aux personnes trans.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “L’Union Européenne finance largement un lobby trans”

  1. Poulbot dit :

    Ras la cacahuète de ces lobby LGBT+++++ qui gangrène la vie de français ; qu’ils elles achètent une ile et partent vivre la-bas.

  2. Domper catalan français dit :

    On est en plein dans les cérémonies du 80ème anniversaire du débarquement et nos politiques en costume sombre et cravate prennent un air de circonstance pour honorer ceux qui avaient bien plus de courage qu’eux ! Sous la mitraille on ne voit pas beaucoup de trans de types qui se sentent fleur en se levant un beau matin…oui la virilité ça existait et la féminité aussi et c’est cet harmonieux mélange qui est naturel. Alors que certains voient leur vie privée à leur façon, c’est leur droit mais de là à nous imposer des Drag Queens en conférence dans les maternelles stop !Les députés de l’UE en finançant ces groupes marginaux pensent surtout à leur élection rien de plus .

  3. patphil dit :

    c’est quand même notre pognon qu’ils dilapident allègrement

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

John Deere se Retire des Politiques wokes DEI : Un tournant dans l’Industrie Agricole

Découvrir l'article

International

Mettre fin à l’ordre mondial fondé sur l’hégémonie libérale : le plan de Viktor Orban

Découvrir l'article

A La Une, International

Stephen Nikola Bartulica : « Une grande partie de la responsabilité de ce qui se passe en Europe incombe aux dirigeants politiques conservateurs » [Interview]

Découvrir l'article

International

Une loi pour protéger les enfants et contre « la propagande LGBT » adoptée en Géorgie

Découvrir l'article

International

Nikola Zbořilová (Svoboda a přímá demokracie) : « Les frontières extérieures de l’Union européenne ne sont pas assez protégées » [Interview]

Découvrir l'article

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

International

Une drag-queen sur le devant de la scène à la télévision publique polonaise

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : la librairie Le Failler “victime d’actes LGBTphobes”

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

« Le PPE commence tout juste à comprendre les dangers de l’immigration de masse » : Entretien avec Geoffrey van Orden

Découvrir l'article

International

Viktor Orbán : « La Hongrie décidera de son propre destin, pas Bruxelles »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky