Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Législatives 2024 en Bretagne. Le point sur les résultats – Renaissance au coude à coude avec le NFP et le RN

La Bretagne ne vote toujours pas totalement “comme les autres régions de France”, mais la vague migratoire, l’insécurité, et la crise sociale qui la frappent ouvrent les yeux à une partie de plus en plus forte des électeurs. Ainsi, si lors de ces législatives 2024, Renaissance, le parti présidentiel, arrive en tête avec 29,7% des suffrages, derrière se suivent le Nouveau Front Populaire (29,6%) et le Rassemblement national (27,7%).

Un score jamais vu en Bretagne administrative pour le RN, avec 513 139 voix. Dans 5 circonscriptions (1 d’Ille et Vilaine, 1 du Finistère, 2 du Morbihan et 1 des Côtes d’Armor), le RN se qualifie même pour le second tour. Dans la ruralité à chaque fois. Contrairement aux Européennes, toute la Bretagne périphérique n’a toutefois pas porté le RN en tête, et on voit que l’alliance gauche-extrême gauche a porté ses fruits, notamment dans les Monts d’Arrées, en Ille et Vilaine. On voit aussi que les barons locaux, comme Paul Molac dans le Morbihan, ou la famille Le Fur dans les Côtes d’Armor, conservent ou vont conserver leurs fiefs.

En Loire-Atlantiquen Andy Kerbrat, LFI-NFP, est le seul élu au premier tour. Le député sortant de la 2e circonscription (Nantes) devance la candidate Ensemble Valérie Oppelt (25,68 %), élue en 2017 et qu’il avait déjà battue en 2022. En plus de cela, neuf triangulaires se dessinaient pour le second tour, avec toutefois des configurations différentes. Pour huit circonscriptions – 1re (Nantes-Orvault), 3e (Nantes-Saint-Herblain), 4e (Rezé), 5e (La Chapelle-sur-Erdre-Nort-sur-Erdre), 6(Châteaubriant-Ancenis), 8e (Saint-Nazaire), 9e (Pays de Retz), 10e (Vignoble) – elles verront s’opposer le NFP, le RN et Ensemble. Dans la 7e (Presqu’île), le second tour se disputera entre la sortante Modem (Ensemble), le candidat du groupe Ciotti soutenu par le RN et LR.

Reste à voir désormais le jeu des alliances et des désistements dont on a commencé à voir les manèges sur les plateaux, au plus grand mépris des électeurs, qui ne sont pas idiots, et qui savent faire la différence entre le programme de M. Macron et celui de M. Mélenchon.

En 2022, c’est Ensemble !, la coalition de la majorité présidentielle, qui était arrivée en tête en Bretagne avec 31,4 % des voix. L’union de la gauche, alors appelée Nouvelle union populaire écologique et sociale était arrivé en deuxième position avec 29 % des suffrages exprimés en Bretagne. La troisième position était occupée par le Rassemblement national (13,6 %), suivi de la droite « traditionnelle » (LR, UDI…) avec 10,8 % des voix et des candidats régionalistes (4 %).

Illustrations  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Législatives 2024 en Bretagne. Le point sur les résultats – Renaissance au coude à coude avec le NFP et le RN”

  1. gautier dit :

    malgré tout ce qui se passe comme insécurité, vols, viols, attaques aux personnes, amis Bretons je vous trouve bien veillant avec vos politiques !! jeune j’entendais souvent ” les bretons ont la tête dur” tout le monde évolue, je l’espère pour eux !

  2. Bernard Plouvier dit :

    Si l’on résume :
    – un tiers de conservateurs qui considèrent que “tout ne va pas si mal”
    – un tiers de “progressistes” qui n’ont pas vraiment retenu la seule leçon du XXe siècle : il est dangereux de brider l’économie qui ne fonctionne que grâce à l’initiative privée
    – un tiers de populistes qui réclament sécurité, travail et instruction-encadrement de la jeunesse
    bref, les Bretons sont comme le reste des Français – voire comme le reste des terriens !

  3. laurence dit :

    bonjour à tous et à toutes, ce que craignent les élites en place c’est que le RN ramène Dieu, Jésus et Marie dans le cœur des gens, ce que craignent les NFP c’est que le RN fasse passer les catholiques de France avant les immigrés en fait tous craignent que les français du RN ne reprennent la France pour la consacrer à la famille et à Dieu ce n’est rien d’autre que cela alors à vous de choisir ce que vous voulez pour votre futur et surtout celui de vos enfants parce que si la gauche reste alors nous allons directement vers la charia et puis pour tous ceux qui aiment les prophéties….relisez avec attention les prévisions de Marie Julie Jahenny et vous vous remettrez alors a prier très fort et très vite car ce qui s’en vient personne n’est préparé à ça tellement ça être violent.

  4. louis dit :

    les bretons ont encore voter comme des c…s

  5. Legrand dit :

    Je suis stupéfait que Bardella puisse être premier ministre .13000 euros par mois de salaire ,28 ans jamais connu les fin de mois difficile et les français vont voter pour lui?
    Quand à tous les programmes je souhaiterais qu’un jour il y a un gendarme des élections car à chaque élection et tous bords politique mentent et ne respectent pas les programmes lors de leurs mandats.

  6. Jacques Adit dit :

    13000 euros par mois de salaire! Oui c’est ce que touche un député européen, et même davantage avec les “enveloppes”.
    Et les autres, ceux de l’autre bord les verts, les rouges, les pastèques? Eux, ces grands Humanistes, ils partagent leur salaire? L’alliance de gauche (on se serre la main on se bouche le nez, puis ils sortiront les couteaux pour les planter dans le dos) est une vraie tambouille ou chacun pour bouffer à la gamelle s’accroche au fauteuil comme un morpion au C**.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Diffamé par des médias de grand chemin, l’Institut Iliade se défend

Découvrir l'article

Sociétal

65% des habitants de Bretagne craignent d’être cambriolés cet été – comment se prémunir contre les cambriolages ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine

Qui fût Alan Barbetorte, dont la sculpture sera inaugurée le jour de la commémoration de la bataille de Saint Aubin du Cormier, le 28 juillet 2024 ?

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024 : Malaise dans la représentation

Découvrir l'article

Politique

Législatives anticipées : les Français divisés face à une situation politique sans précédent

Découvrir l'article

Local, Social

Les communes rurales bretonnes attirent de nouveaux habitants : un dynamisme toutefois freiné

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Les conséquences de la révolution française et du 14 juillet 1789 en Bretagne

Découvrir l'article

Economie

Bretagne administrative : Une économie régionale toujours dynamique au premier trimestre 2024

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen annonce que le RN bloquera tout gouvernement incluant LFI et EELV

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, QUIMPER

Quimper. Un dimanche breton pour clôturer le Festival de Cornouaille 2024

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky