Étiquette : émeutes à Nantes

Nantes. Échauffourées et voitures brûlées : les casseurs s’en donnent à cœur joie près des lycées de banlieues « sensibles »

Ce que l’extrême-gauche nantaise, toujours prompte à défendre ses dealers, appelle pudiquement des « refus lycéens de la réforme du bac » se transforme en réalité depuis 48 h en véritables échauffourées principalement aux abords des lycées des banlieues « sensibles », classées en ZEP. Ce matin, pour le second jour consécutif, les abords du lycée Camus à Bellevue ont été bloqués

Avec Florian bachelier (LREM) , on ne rigole pas

Avec Florian bachelier, on ne rigole pas. L’ordre doit régner. Surtout lorsque ce sont les gilets jaunes qui viennent le troubler. La classe dominante n’aime pas les classes populaires. Lorsqu’il s’agit de critiquer les Gilets jaunes, le meilleur s’appelle Florian Bachelier (LREM), député de Rennes – Saint-Jacques-de-la–Lande et premier questeur de l’Assemblée nationale. La classe dominante a trouvé en lui

Nantes. Émeute au Breil-Malville après une interpellation : deux véhicules brûlés

L’interpellation ce mercredi 24 octobre, vers 17 heures, d’un mineur de 17 ans qui circulait sur un scooter signalé volé dans le quartier multiethnique du Breil-Malville, épicentre des émeutes de juillet dernier, a déclenché une nouvelle émeute. Deux policiers ont été caillassés. Le conducteur du scooter était déjà défavorablement connu de la police. Le Breil-Malville, une « no go zone » ?

echauffourees-nantes-bellevue

Nantes. Violentes échauffourées lors d’interpellations à Bellevue et aux Dervallières

Certes, les émeutes de début juillet dans les quartiers dits sensibles nantais se sont arrêtées, mais le feu couve sous la cendre. Dans ces quartiers que des bandes ethniques tiennent et veulent maintenir hors les lois de la République, deux interpellations ont encore tourné au vinaigre en quelques jours. Le six août vers 18 heures, un individu se livrait à

Nantes. Johanna Rolland vaut bien 15 millions !

Dès le départ des émeutes, Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, lançait un appel pour le retour au calme dans les trois quartiers en ébullition (Breil, Malakoff, Dervallières) : « Je sais pouvoir compter sur l’engagement du tissus associatif de nos quartiers, des bénévoles, des pères, des mères de ces quartiers, de nos seniors » (Presse Océan, jeudi 5 juillet 2018). Madame Rolland

Émeutes de Nantes, l’effarante tribune des « conseillers citoyens »

L’affaire Aboubakar n’en finit de mettre au jour les ressorts d’une pensée ghettoïsante, largement intégrée par  une grande  majorité de la population des quartiers dits « sensibles ». Pour preuve, l’hallucinante tribune des conseillers citoyens, publiée  sur le Ouest France du 19 juillet se livrant à une  hasardeuse analyse   des événements du Breil-Malville,  chargée  de multiples ambiguïtés. Une occasion de

Dieu reconnaîtra les siens… [Tribune libre]

Redevenue chrétienne, l’Église catholique nage dans le bonheur avec les immigrés et les « migrants ». La hiérarchie et les militants d’action catholique sont aux anges dès que ces derniers font parler d’eux. Non point qu’en ces temps troublés, les prêtres parviennent à réaliser quelques conversions chez les musulmans, mais c’est une excellente occasion pour eux de mettre en application l’idéologie universaliste,

Johanna Rolland a tort de se priver des services de Laurence Garnier

Aux émeutes, Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, répond par un message clair : « retour au calme, justice et fermeté » ; c’est de la bonne communication puisque chacun y trouve son compte. Pour autant elle n’oublie pas l’importance du rituel puisque sur sa page Facebook, on la voit en train d’embrasser une jeune fille des quartiers en pleurs. Elle fait son boulot…

Nantes. Fofana donnait des bonbons…

Venu faire un tour à Nantes à l’occasion des émeutes, l’humoriste Yassine Belattar a confirmé que le CRS auteur du tir qui a tué Aboubacar Fofana est d’origine maghrébine (Ouest-France, Nantes, mardi 10 juillet 2018). Certes ce dernier n’était pas un enfant de cœur puisqu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré en juin 2017 par un juge d’instruction de Créteil,

Coupe du monde. Pour la presse mainstream, à Nantes tout s’est bien passé…

Lors de la nuit d’émeutes et de liesse suite à la victoire française à la Coupe du Monde contre la Croatie (4-2), on pouvait marcher sur du verre brisé dans les rues du centre-ville de Nantes, transformées en décharge publique. Les éboueurs n’ont pas chômé le lendemain : 14 tonnes de verre et quatre de cartons ont été ramassées, principalement dans

emeutes-nantes-police

Nantes. Après les émeutes, un policier parle

Nous avions déjà parlé de l’UPNI (Union des Policiers Nationaux Indépendants) qui avait fait le recensement des commissariats et équipements en état de délabrement avancé. Née de la série de manifestation de la base des policiers – en tenue et très critiques envers leurs syndicats traditionnels – de l’automne 2016, l’UPNI est composée de policiers apolitiques, non syndiqués et sur

Nantes : la liesse de la Coupe du monde vire à l’émeute dans le centre-ville

Après la victoire de la France à la Coupe du Monde contre la Croatie (4-2) les rues de Nantes, comme de bien des villes en France, se sont emplies du concert de klaxons et de gens en liesse avec des drapeaux. Cependant la liesse populaire a tourné à l’émeute en centre-ville, laissant des rues remplies de déchets et de bouteilles

Nantes. Les CRS interdits de séjour au Breil par… les délinquants

Contrairement à la région parisienne (183 gardes à vue, 134 véhicules incendiés, un Franprix pillé dans l’Essonne), mais aussi l’agglomération de Lyon, Amiens ou encore Marseille, le 13 et le 14 juillet ont été plutôt calmes à Nantes. L’effet des émeutes passées qui ont continué cette semaine, avec encore 17 voitures brûlées en quelques jours sur Nantes ? pourquoi vous nous

Quand Ouest-France découvre la fin du « rêve de mixité sociale »

Dès qu’une petite minorité devient une grosse minorité, le contexte politique change du tout au tout ; un nouveau rapport de force s’installe. C’est le cas de la France qui était « riche » d’environ 300 000 Maghrébins dans les années 1962 et qui compte aujourd’hui une population musulmane estimée à 6 millions d’individus. On ne vit plus dans le même monde. Évidemment, les

Nantes. Grâce à Johanna Rolland, les « bénévoles » ne sont pas chômeurs

La Provence avait les quartiers nord de Marseille, l’Ile-de-France le « 9.3 », le Lyonnais Vaux-en-Velin et la Bretagne…pas grand-chose. Ce manque est réparé depuis le mardi 3 juillet. La Bretagne est désormais une région « moderne », grâce aux quartiers de Breil-Malville, Malakoff, Dervallières etc. qui ont fait de Nantes une métropole « normale ». Avec les émeutes – en langage politiquement correct on dit

Nantes. Le Port Boyer terrorisé par une quinzaine de très jeunes enfants !

Plusieurs centaines de voitures ont brûlé à Nantes depuis mardi dernier – encore près de quinze dans la nuit de dimanche à lundi 10. Le Port Boyer, plutôt calme au demeurant, en a vu au moins 18 être dévorées par les flammes. Des faits qui sont, selon les habitants, liés à « une quinzaine de très jeunes enfants » déjà « très défavorablement »

Suite au décès d’un jeune connu des services de police, violentes émeutes ethniques à Nantes [Vidéos] [MAJ : il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt]

MAJ 14 h 23 : Pendant que Johanna Rolland arpente les quartiers pour assurer « la paix sociale », des artisans de Nantes découvrent leurs chantiers, consternés. Ce matin à Nantes, un artisan découvre son chantier . @Johanna_Rolland , une pensée pour la victime de cet incendie et pour sa famille ? pic.twitter.com/KGkXfc4Fhp — Breizh-Info (@Breizh_Info) 4 juillet 2018 MAJ

Nantes. «Sales putes de Blancs ! » La manifestation contre l’esclavage en Libye tourne à l’émeute ethnique

25/11/2017 – 20h45 Nantes (Breizh-info.com) – « Sales putes de Blancs! ». Les Nantais auront eu  ce samedi 25 novembre en fin d’après-midi, un bel aperçu de la société multiculturelle apaisée et du vivre-ensemble triomphant. Près de 250 personnes, presque toutes d’origine africaine, ont fait une manifestation sauvage et bloqué les transports en commun au coeur de Nantes, à Commerce

Notre-Dame-des-Landes. les socialistes en font-ils trop ?

28/02/2014 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – « Les socialistes prennent des risques », affirme ce professionnel de la communication d’origine nantaise. « À trop incriminer les opposants traditionnels au projet de Notre-Dame-des-Landes, ils se mettent dans la position de celui à qui le crime profite. Cela ne prêterait pas à conséquence si l’action des forces de l’ordre avait été irréprochable. Mais les déficiences

Nantes. Échauffourées et voitures brûlées : les casseurs s’en donnent à cœur joie près des lycées de banlieues « sensibles »

Ce que l’extrême-gauche nantaise, toujours prompte à défendre ses dealers, appelle pudiquement des « refus lycéens de la réforme du bac » se transforme en réalité depuis 48 h en véritables échauffourées principalement aux abords des lycées des banlieues « sensibles », classées en ZEP. Ce matin, pour le second jour consécutif, les abords du lycée Camus à Bellevue ont été bloqués

Avec Florian bachelier (LREM) , on ne rigole pas

Avec Florian bachelier, on ne rigole pas. L’ordre doit régner. Surtout lorsque ce sont les gilets jaunes qui viennent le troubler. La classe dominante n’aime pas les classes populaires. Lorsqu’il s’agit de critiquer les Gilets jaunes, le meilleur s’appelle Florian Bachelier (LREM), député de Rennes – Saint-Jacques-de-la–Lande et premier questeur de l’Assemblée nationale. La classe dominante a trouvé en lui

Nantes. Émeute au Breil-Malville après une interpellation : deux véhicules brûlés

L’interpellation ce mercredi 24 octobre, vers 17 heures, d’un mineur de 17 ans qui circulait sur un scooter signalé volé dans le quartier multiethnique du Breil-Malville, épicentre des émeutes de juillet dernier, a déclenché une nouvelle émeute. Deux policiers ont été caillassés. Le conducteur du scooter était déjà défavorablement connu de la police. Le Breil-Malville, une « no go zone » ?

echauffourees-nantes-bellevue

Nantes. Violentes échauffourées lors d’interpellations à Bellevue et aux Dervallières

Certes, les émeutes de début juillet dans les quartiers dits sensibles nantais se sont arrêtées, mais le feu couve sous la cendre. Dans ces quartiers que des bandes ethniques tiennent et veulent maintenir hors les lois de la République, deux interpellations ont encore tourné au vinaigre en quelques jours. Le six août vers 18 heures, un individu se livrait à

Nantes. Johanna Rolland vaut bien 15 millions !

Dès le départ des émeutes, Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, lançait un appel pour le retour au calme dans les trois quartiers en ébullition (Breil, Malakoff, Dervallières) : « Je sais pouvoir compter sur l’engagement du tissus associatif de nos quartiers, des bénévoles, des pères, des mères de ces quartiers, de nos seniors » (Presse Océan, jeudi 5 juillet 2018). Madame Rolland

Émeutes de Nantes, l’effarante tribune des « conseillers citoyens »

L’affaire Aboubakar n’en finit de mettre au jour les ressorts d’une pensée ghettoïsante, largement intégrée par  une grande  majorité de la population des quartiers dits « sensibles ». Pour preuve, l’hallucinante tribune des conseillers citoyens, publiée  sur le Ouest France du 19 juillet se livrant à une  hasardeuse analyse   des événements du Breil-Malville,  chargée  de multiples ambiguïtés. Une occasion de

Dieu reconnaîtra les siens… [Tribune libre]

Redevenue chrétienne, l’Église catholique nage dans le bonheur avec les immigrés et les « migrants ». La hiérarchie et les militants d’action catholique sont aux anges dès que ces derniers font parler d’eux. Non point qu’en ces temps troublés, les prêtres parviennent à réaliser quelques conversions chez les musulmans, mais c’est une excellente occasion pour eux de mettre en application l’idéologie universaliste,

Johanna Rolland a tort de se priver des services de Laurence Garnier

Aux émeutes, Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, répond par un message clair : « retour au calme, justice et fermeté » ; c’est de la bonne communication puisque chacun y trouve son compte. Pour autant elle n’oublie pas l’importance du rituel puisque sur sa page Facebook, on la voit en train d’embrasser une jeune fille des quartiers en pleurs. Elle fait son boulot…

Nantes. Fofana donnait des bonbons…

Venu faire un tour à Nantes à l’occasion des émeutes, l’humoriste Yassine Belattar a confirmé que le CRS auteur du tir qui a tué Aboubacar Fofana est d’origine maghrébine (Ouest-France, Nantes, mardi 10 juillet 2018). Certes ce dernier n’était pas un enfant de cœur puisqu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré en juin 2017 par un juge d’instruction de Créteil,

Coupe du monde. Pour la presse mainstream, à Nantes tout s’est bien passé…

Lors de la nuit d’émeutes et de liesse suite à la victoire française à la Coupe du Monde contre la Croatie (4-2), on pouvait marcher sur du verre brisé dans les rues du centre-ville de Nantes, transformées en décharge publique. Les éboueurs n’ont pas chômé le lendemain : 14 tonnes de verre et quatre de cartons ont été ramassées, principalement dans

emeutes-nantes-police

Nantes. Après les émeutes, un policier parle

Nous avions déjà parlé de l’UPNI (Union des Policiers Nationaux Indépendants) qui avait fait le recensement des commissariats et équipements en état de délabrement avancé. Née de la série de manifestation de la base des policiers – en tenue et très critiques envers leurs syndicats traditionnels – de l’automne 2016, l’UPNI est composée de policiers apolitiques, non syndiqués et sur

Nantes : la liesse de la Coupe du monde vire à l’émeute dans le centre-ville

Après la victoire de la France à la Coupe du Monde contre la Croatie (4-2) les rues de Nantes, comme de bien des villes en France, se sont emplies du concert de klaxons et de gens en liesse avec des drapeaux. Cependant la liesse populaire a tourné à l’émeute en centre-ville, laissant des rues remplies de déchets et de bouteilles

Nantes. Les CRS interdits de séjour au Breil par… les délinquants

Contrairement à la région parisienne (183 gardes à vue, 134 véhicules incendiés, un Franprix pillé dans l’Essonne), mais aussi l’agglomération de Lyon, Amiens ou encore Marseille, le 13 et le 14 juillet ont été plutôt calmes à Nantes. L’effet des émeutes passées qui ont continué cette semaine, avec encore 17 voitures brûlées en quelques jours sur Nantes ? pourquoi vous nous

Quand Ouest-France découvre la fin du « rêve de mixité sociale »

Dès qu’une petite minorité devient une grosse minorité, le contexte politique change du tout au tout ; un nouveau rapport de force s’installe. C’est le cas de la France qui était « riche » d’environ 300 000 Maghrébins dans les années 1962 et qui compte aujourd’hui une population musulmane estimée à 6 millions d’individus. On ne vit plus dans le même monde. Évidemment, les

Nantes. Grâce à Johanna Rolland, les « bénévoles » ne sont pas chômeurs

La Provence avait les quartiers nord de Marseille, l’Ile-de-France le « 9.3 », le Lyonnais Vaux-en-Velin et la Bretagne…pas grand-chose. Ce manque est réparé depuis le mardi 3 juillet. La Bretagne est désormais une région « moderne », grâce aux quartiers de Breil-Malville, Malakoff, Dervallières etc. qui ont fait de Nantes une métropole « normale ». Avec les émeutes – en langage politiquement correct on dit

Nantes. Le Port Boyer terrorisé par une quinzaine de très jeunes enfants !

Plusieurs centaines de voitures ont brûlé à Nantes depuis mardi dernier – encore près de quinze dans la nuit de dimanche à lundi 10. Le Port Boyer, plutôt calme au demeurant, en a vu au moins 18 être dévorées par les flammes. Des faits qui sont, selon les habitants, liés à « une quinzaine de très jeunes enfants » déjà « très défavorablement »

Suite au décès d’un jeune connu des services de police, violentes émeutes ethniques à Nantes [Vidéos] [MAJ : il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt]

MAJ 14 h 23 : Pendant que Johanna Rolland arpente les quartiers pour assurer « la paix sociale », des artisans de Nantes découvrent leurs chantiers, consternés. Ce matin à Nantes, un artisan découvre son chantier . @Johanna_Rolland , une pensée pour la victime de cet incendie et pour sa famille ? pic.twitter.com/KGkXfc4Fhp — Breizh-Info (@Breizh_Info) 4 juillet 2018 MAJ

Nantes. «Sales putes de Blancs ! » La manifestation contre l’esclavage en Libye tourne à l’émeute ethnique

25/11/2017 – 20h45 Nantes (Breizh-info.com) – « Sales putes de Blancs! ». Les Nantais auront eu  ce samedi 25 novembre en fin d’après-midi, un bel aperçu de la société multiculturelle apaisée et du vivre-ensemble triomphant. Près de 250 personnes, presque toutes d’origine africaine, ont fait une manifestation sauvage et bloqué les transports en commun au coeur de Nantes, à Commerce

Notre-Dame-des-Landes. les socialistes en font-ils trop ?

28/02/2014 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – « Les socialistes prennent des risques », affirme ce professionnel de la communication d’origine nantaise. « À trop incriminer les opposants traditionnels au projet de Notre-Dame-des-Landes, ils se mettent dans la position de celui à qui le crime profite. Cela ne prêterait pas à conséquence si l’action des forces de l’ordre avait été irréprochable. Mais les déficiences

À LA UNE

Vidéoscopie. Brut nous révèle l'étonnant parcours de cette Catalane : 40 dates Tinder en 40 jours
Callac. Et les locaux alors Jean-Yves Rolland ?
Quimper. Saisie record de cannabis, armes à feu, héroïne : Finistère, terre de toxicomanes et de trafiquants ?
Sant-Nazer : An ispiser bulgar a c'houneze etre 5000 ha 7000€ bep miz

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !