Étiquette : Samuel Paty

I-média n°366 – Samuel Paty assassiné, l’Education nationale complice ?

I-média n°366 – Samuel Paty assassiné, l’Education nationale complice ? 1:36 Image de la semaine Les médias ont relayé, comme à leur habitude, le mantra alarmiste et hygiéniste. Certains articles vous enjoignent à garder vos distances avec votre nourrisson, car après le covid, il serait menacé par une grave épidémie de bronchiolite. Jean-Yves Le Gallou casse cette rengaine interminable. 4:54

Tchétchénie : l’islamiste bourreau de Samuel Paty enterré en héros

Dans la neige, ils portent le cercueil du terroriste ayant assassiné Samuel Paty. 200 personnes auraient participé à l’enterrement du jeune homme, dans son village d’origine en Tchétchénie. Selon les médias locaux, une rue d’une commune voisine aurait même été rebaptisée en son nom, dans un pays gangréné par l’islam radical. Illustrations : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et

Samuel Paty : polémique après la publication d’une offre d’emploi dans le collège de l’enseignant

Dimanche, le site de Pôle Emploi a publié une annonce pour un poste de professeur d’Histoire dans le collège où enseignait Samuel Paty, l’enseignant assassinat le 16 octobre dernier. L’annonce, pour un poste en CDD, précise que les débutants sont acceptés. Quelques heures après sa publication, l’annonce a finalement été supprimée par l’académie de Versailles. Le rectorat a expliqué que

Hommage à Samuel Paty : une bande attaque un lycée de Nantes – le rectorat écarte tout rapport entre l’attaque et l’hommage

MAJ 11h13. Comme beaucoup, j’ai RT hier cet article qui, comme Ouest France, écrit selon une source policière que des profs ont été « visés » par des projectiles. Or le rectorat de Nantes affirme l’inverse https://t.co/WsROFHYcgV https://t.co/RrFcTxKxvE pic.twitter.com/aMngIM8znN — Alexandre Hervaud (@AlexHervaud) November 3, 2020 Vers 9h45 ce lundi de la rentrée une bande ethnique d’une trentaine de jeunes délinquants a

Samuel Paty, Islamistes. Moins de dissolution, plus d’expulsions !

Julien Dir, chroniqueur et polémiste officiant régulièrement sur Breizh-Info, est l’invité pour 8 semaines du quotidien Présent. Il poursuivait sa mission mardi dernier, par une tribune évoquant les conséquences politiques de la décapitation de Samuel Paty. Le ton ne change pas par rapport à ce qu’il écrit sur Breizh-Info. Piquant. Il y a des gens qui n’ont honte de rien. Voir les têtes

I-Média n°319 – Islamisme : la prise de conscience médiatique ? [Vidéo]

Le dernier numéro de l’émission I-Média sur TVLibertés s’arrête largement sur le traitement médiatique de la décapitation de l’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine ainsi que sur celui de la menace islamiste en France. 01:54 L’image de la semaine Des images, évidemment presque pas diffusées par les médias dominants, montrent que certains « jeunes » semblent peu enclins à la compassion après l’assassinat de Samuel

Macron : l’indécent pompier pyromane [Vidéo]

Au sommaire de ce journal de TVLibertés du 22 octobre : l’hommage d’Emmanuel Macron au professeur décapité tourne à la récupération sur fond de mauvais goût. Serons évoquées ensuite l’origine du terroriste et les raisons qui ont pu le pousser à venir en France. Enfin, les mesures pour lutter contre le Covid-19 passent un nouveau cap. Une semaine après la

Professeur décapité : les vrais responsables [Vidéo]

Au programme du journal de TVLibertés du lundi 19 ocotobre, retour sur la décapitation du professeur à Conflans-Sainte-Honorine par un réfugié tchétchène vendredi soir. Une nouvelle attaque islamiste qui met la scène politique en ébullition. Le nœud du problème est quant à lui toujours savamment évité. Également au sommaire de ce journal, le point sur le covid-19 en Europe et

De l’ascension à la soumission : souvenirs de Potsdamer Platz [L’Agora]

Après l’assassinat de Samuel Paty par un islamiste, pourquoi tarde-t-on tant à en venir au « point Godwin » ? D’ordinaire, ce moment où l’on jette à la figure de l’adversaire une référence à Hitler ou au nazisme est vite atteint dans les débats politiques. Aujourd’hui, rien. Il y aurait pourtant matière. Octobre 1930, voici tout juste 90 ans. L’ascension

I-média n°366 – Samuel Paty assassiné, l’Education nationale complice ?

I-média n°366 – Samuel Paty assassiné, l’Education nationale complice ? 1:36 Image de la semaine Les médias ont relayé, comme à leur habitude, le mantra alarmiste et hygiéniste. Certains articles vous enjoignent à garder vos distances avec votre nourrisson, car après le covid, il serait menacé par une grave épidémie de bronchiolite. Jean-Yves Le Gallou casse cette rengaine interminable. 4:54

Tchétchénie : l’islamiste bourreau de Samuel Paty enterré en héros

Dans la neige, ils portent le cercueil du terroriste ayant assassiné Samuel Paty. 200 personnes auraient participé à l’enterrement du jeune homme, dans son village d’origine en Tchétchénie. Selon les médias locaux, une rue d’une commune voisine aurait même été rebaptisée en son nom, dans un pays gangréné par l’islam radical. Illustrations : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et

Samuel Paty : polémique après la publication d’une offre d’emploi dans le collège de l’enseignant

Dimanche, le site de Pôle Emploi a publié une annonce pour un poste de professeur d’Histoire dans le collège où enseignait Samuel Paty, l’enseignant assassinat le 16 octobre dernier. L’annonce, pour un poste en CDD, précise que les débutants sont acceptés. Quelques heures après sa publication, l’annonce a finalement été supprimée par l’académie de Versailles. Le rectorat a expliqué que

Hommage à Samuel Paty : une bande attaque un lycée de Nantes – le rectorat écarte tout rapport entre l’attaque et l’hommage

MAJ 11h13. Comme beaucoup, j’ai RT hier cet article qui, comme Ouest France, écrit selon une source policière que des profs ont été « visés » par des projectiles. Or le rectorat de Nantes affirme l’inverse https://t.co/WsROFHYcgV https://t.co/RrFcTxKxvE pic.twitter.com/aMngIM8znN — Alexandre Hervaud (@AlexHervaud) November 3, 2020 Vers 9h45 ce lundi de la rentrée une bande ethnique d’une trentaine de jeunes délinquants a

Samuel Paty, Islamistes. Moins de dissolution, plus d’expulsions !

Julien Dir, chroniqueur et polémiste officiant régulièrement sur Breizh-Info, est l’invité pour 8 semaines du quotidien Présent. Il poursuivait sa mission mardi dernier, par une tribune évoquant les conséquences politiques de la décapitation de Samuel Paty. Le ton ne change pas par rapport à ce qu’il écrit sur Breizh-Info. Piquant. Il y a des gens qui n’ont honte de rien. Voir les têtes

I-Média n°319 – Islamisme : la prise de conscience médiatique ? [Vidéo]

Le dernier numéro de l’émission I-Média sur TVLibertés s’arrête largement sur le traitement médiatique de la décapitation de l’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine ainsi que sur celui de la menace islamiste en France. 01:54 L’image de la semaine Des images, évidemment presque pas diffusées par les médias dominants, montrent que certains « jeunes » semblent peu enclins à la compassion après l’assassinat de Samuel

Macron : l’indécent pompier pyromane [Vidéo]

Au sommaire de ce journal de TVLibertés du 22 octobre : l’hommage d’Emmanuel Macron au professeur décapité tourne à la récupération sur fond de mauvais goût. Serons évoquées ensuite l’origine du terroriste et les raisons qui ont pu le pousser à venir en France. Enfin, les mesures pour lutter contre le Covid-19 passent un nouveau cap. Une semaine après la

Professeur décapité : les vrais responsables [Vidéo]

Au programme du journal de TVLibertés du lundi 19 ocotobre, retour sur la décapitation du professeur à Conflans-Sainte-Honorine par un réfugié tchétchène vendredi soir. Une nouvelle attaque islamiste qui met la scène politique en ébullition. Le nœud du problème est quant à lui toujours savamment évité. Également au sommaire de ce journal, le point sur le covid-19 en Europe et

De l’ascension à la soumission : souvenirs de Potsdamer Platz [L’Agora]

Après l’assassinat de Samuel Paty par un islamiste, pourquoi tarde-t-on tant à en venir au « point Godwin » ? D’ordinaire, ce moment où l’on jette à la figure de l’adversaire une référence à Hitler ou au nazisme est vite atteint dans les débats politiques. Aujourd’hui, rien. Il y aurait pourtant matière. Octobre 1930, voici tout juste 90 ans. L’ascension

À LA UNE

Nantes. Pas d’amalgame ! La femme violée par des Soudanais refuse de faire le lien entre immigration et délinquance...
Viol de Nantes : l'UDB dénonce... "le discours décliniste et anxiogène" !
Les Français bientôt privés de pain car trop cher à produire?
Une bretonne dort dans sa voiture à Scaër (29) : Le Département du Finistère va acheter un hôtel pour loger des migrants pour 1,5 millions d'euros

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !