ARB nevez : CGT et PS unis contre les Bonnets rouges

A LA UNE

20/12/2013 – 12h00 Morlaix (Breizh-info.com) – La CGT n’aime pas le mouvement des Bonnets rouges. Le Parti socialiste non plus. Ce qui était notoire est confirmé avec les réactions manifestées par ces deux organisations après le vrai-faux attentat découvert hier à Lanmeur (Finistère).
En réaction à l’action revendiquée par une certaine « ARB nevez », Marc Coatanéa, secrétaire fédéral du PS, s’est en effet empressé d’écrire : « Malveillance ou terrorisme, Lanmeur est la suite logique des discours et actions extrémistes de certains Bonnets Rouges. Condamnation ferme ! »

Dès l’affaire connue, la CGT finances publiques a déclaré de son côté dans un communiqué : « Après les centres des finances publiques de Morlaix et de St Pol (trésorerie) qui avaient servi d’exutoires aux casseurs, la violence monte d’un cran. Ce genre d’action criminelle se situe dans le prolongement des campagnes anti-fiscales menés (sic) par différents groupes. Nous exigeons que les auteurs de cet acte soient cette fois ci réellement recherchés ».
Christian Troadec, maire de Carhaix et chef de file des Bonnets rouges, a réagi à ces propos en invitant M. Coatanea à se ressaisir et à ne pas faire d’amalgames douteux, tout en condamnant fermement l’action de Lanmeur.

 

Concernant le vrai-faux attentat, les services de police et de renseignements prennent cette affaire très au sérieux, tout en reconnaissant que l’enquête est difficile. « Le mouvement de contestation est constitué de nombreuses composantes (militants de tous bords politiques, syndicalistes, paysans, étudiants …) – on voit également de plus en plus de personnes qui se radicalisent – les groupes extrémistes traditionnels que nous surveillons ne communiquent pas ou peu et ne contrôlent eux-mêmes pas grand chose », confie un membre du SDIG, le service de renseignement intérieur.

Une chose est sûre : le gouvernement semble redouter un retour de la violence indépendantiste – y compris symbolique – en Bretagne, qui viendrait s’ajouter à la lutte de libération nationale Corse – une bombe a fait exploser une résidence secondaire hier, pendant la visite de Christiane Taubira – et à une radicalisation générale de la société française.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

2 Commentaires

  1. Bonnets rouges, bonnets bleu, bonnets de toutes les couleurs unissons nous, battons nous : On ne veut plus des socialos au pouvoirs, on ne veut plus de ces incapables , de leur chef, le traineur de rapières qui envoie nos soldats en opération risquer la mort pour rien, de son premier ministre, de son ministre de l’intérieur indépendantiste richissime et haineuse qui vide les prisons et de sa bande de parasites.
    Tous contre eux !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés