Morbihan. Loire-Atlantique. La recette parlementaire de vos députés

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

01-02-2014 – 07H00 Vannes (Breizh-info.com) – L’Assemblée nationale a publié mercredi sur son site internet, pour la première fois, le détail de l’utilisation en 2013 de la réserve parlementaire. Celle-ci est un budget, resté longtemps secret, réparti entre les députés pour financer des projets dans sa circonscription de façon discrétionnaire.
L’an dernier, les députés ont disposé de 90 millions d’euros, qu’ils ont redistribués à des communes ou des associations, sous forme de subvention.  A noter que pour 2013, ils se sont accordés pour ne pas utiliser 10% (soit 9 millions d’euros) de cette réserve.
Petit tour d’horizon des trouvailles des députés Bretons (cliquez sur le nom du député pour voir l’ensemble de l’attribution de l’enveloppe de 130 000 € par député), afin d’informer le lecteur sur la destination de l’utilisation de fonds publics.

Nous poursuivons notre feuilleton avec aujourd’hui les députés du Morbihan et de Loire-Atlantique.

Morbihan : 

Hervé Pellois (PS) a financé essentiellement des associations à caractère social, comme Papillon Blanc (10 000€ pour ll’aménagement d’un foyer pour les adolescents de l’IME de Saint Liza), Habitat et Humanisme (10 000€ pour un projet de logement « très » social),  10 000€ pour Solidarité Paysans de Bretagne …

Philippe Le Ray (UMP)  quant à lui a participé au financement de 4 projets communaux dans sa circonscription (dont la construction, pour 10 000€, d’un stand de tir à Ploërmel) mais aussi d’une vingtaine d’associations, dont le yacht Club de Carnac (5 000€), le Glawzekh Dart’s club (6000€) ou encore les Restos du coeur ( 3000€) .

Jean-Pierre Le Roch (PS) a donné l’essentiel de sa réserve également  à des projets communaux , notamment 10 000€ pour la rénovation de l’église Moustoir-Remengol ou 10 000€ pour la construction d’une médiathèque à Monterblanc.

Paul Molac (UDB-EELV) a versé 14 000 € aux communes de Saint-Dolay et de Limerzel , 12 000€ à Lannoué  et 25 000€ à Questembert pour des « travaux d’intérêts local », mais aussi  2000€ pour Paysans Bio du pays de Plo, 1 000€ à Diwan Breizh,

Gwendal Rouillard (PS) a attribué 65 000€ cumulés pour les communes de Lorient, Lanester, Groix, Plomeur et Larmor-PLage, 20 000€ au festival du film insulaire de Groix, 5 000€ à la banque alimentaire du 56.

Philippe Noguès (PS) a essentiellement financé des travaux dans les communes d’Inzinzac-Lochrist (20 000€), Queven (9000€), Bubry (20 000€), Cléguerec (30 000€) et des associations sportives (L’US Montagnarde pour 10 000€ et 3 000€ pour l’IronMan)

Loire-Atlantique : 

François de Rugy (EELV) a versé ses dons à 35 associations différentes, sans aucun clientélisme. 5 000€ à Arcade (développement du tiers monde), 5 000€ au planning familial, 2 000€ pour le collectif « Mieux vivre à la Bugallière », 4000€ pour l’éclaircie (maison d’accueil pour famille de détenus) , 3 000€ pour Citizen (média nantais) , 4 000€ à l’ADIS (développement par l’intégration solidaire), 5 000€ à Casa Africa (promouvoir le lien avec l’Afrique), 4800€ à « Casse ta routine » (renforcer le lien social) , 5 000€ à Aiti éducation (instituteurs en Haïti), les amis du bois saint louis ( 1500€ pour promouvoir et développer le lien social dans le quartier) et enfin 35 000€ à la banque alimentaire de Loire-Atlantique.

Marie-Françoise Clergeau (PS) a versé 88 000€ à la municipalité de Nantes dont elle est adjointe, pour un « travail d’intérêt local » non précisé. 8 000€ à l’espace Simone de Beauvoir ou encore 10 000€ au RAC cheminots (sport).

L’ex suppléant de Jean-Marc Ayrault, Jean-Pierre Fougerat (PS) a versé 30 000€ pour le ravalement de l’église du Temple de Bretagne, 20 000€ pour l’installation d’un city stade à Vigneux et le reste partagé entre d’autres communes ainsi qu’aux associations sportives, culturelles ou aux amicales de sa circonscription.

Dominique Raimbourg (PS) , hormis un don à la banque alimentaire de Loire-Atlantique,  a versé  l’intégralité (120 000€) de sa recette à la commune de Rezé pour la Réhabilitation, l’agrandissement et la mise en conformité d’une salle pour les personnes à mobilité réduite

Michel Menard (PS) a dépensé 60 000€ pour l’aménagement de la nouvelle mairie de Saint Mars du désert ainsi que 5000€ pour le planning familial, décidément bien doté en Loire-Atlantique.

Yves Daniel (PS) a consacré l’intégralité de sa réserve à la construction d’écoles ou de pôle enfance dans différentes communes de sa circonscription.

Christophe Priou (UMP) a réparti sa réserve entre une vingtaine d’associations et quelques communes de sa circonscription, avec notamment 2000€ pour une école Diwan,  5000€ pour le cercle celtique Bro Gwenrann, 1000€ pour l’association Vahiny Madagascar ou 4000€ pour le festival du livre en Bretagne.

Marie-Odile Bouillé (PS) a versé 40 000€ pour la construction d’une station d’épuration à Bouée, 10 000€ au cinéma Le Victoria ou encore 30 000€ pour un voyage organisé au Québec pour des travailleurs handicapés.

Monique Rabin (PS) a divisé l’essentiel de sa dotation entre 15 communes de sa circonscription, à chaque fois pour des projets de rénovation ou de travaux sur la voie publique .

Enfin, Sophie Errante (PS) a suivi une démarche comparable, notamment pour la création de logements sociaux ou d’espaces d’accueil de personnes âgées et dépendantes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

Articles liés

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...

Langues régionales. Vote historique de la loi Molac : retour sur les débats en vidéo

Le 8 avril 2021 restera dans l'histoire comme la victoire des Girondins sur les Jacobins à l'Assemblée nationale, ces derniers incarnés par la France...

Breton « langue étrangère » à l’école : 12 députés interpellent Jean-Michel Blanquer

12 députés bretons ont rédigé une lettre ouverte à destination de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, pour dénoncer les risques que fait courir...

Confinement : à quoi servent les députés de Nantes ?

Pendant le confinement, malgré le nombre de députés qui représentaient Nantes, ceux-ci sont restés très, voire trop discrets pour dénoncer les effets pervers du...