Brest. A qui appartient la marque Bonnets rouges ?

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

05/03/2014 – 09H00 Brest (Breizh-info.com) – Qui est propriétaire de la marque « Bonnets rouges » ? La question était soulevée ce lundi  devant le tribunal de grande instance de Brest.
Thierry Merret, l’un des porte-parole du collectif breton, a en effet  assigné en référé l’association identitaire « Réseau identités » et son président, Richard Roudier. M. Merret, par ailleurs responsable de la FNSEA du Finistère, reproche à ces derniers  d’avoir déposé à l’INPI la marque « Bonnets rouges » et d’avoir, via un site Internet dédié et un journal (journal que le Réseau identités conteste avoir jamais édité ni publié), « semé le trouble » dans l’esprit du grand public, entre d’un côté la révolte bretonne de l’automne dernier et de l’autre une contestation plus large, nationale et plus hétéroclite du gouvernement Hollande.
L’avocat de M. Merret, Me Jaime Rates, a plaidé que ce dernier est  « sans conteste l’auteur de l’expression des Bonnets rouges » et demande donc  l’interdiction du site bonnets-rouges.org sous  astreinte de 300€ par jour.
Plaidant pour le Réseau identité, Me Cyrille Guillou a fait valoir de son côté que « personne n’est propriétaire des Bonnets rouges », l’origine de cette appellation remontant bien loin dans l’histoire de France et de Bretagne. Si le tribunal faisait droit à la demande de Thierry Merret, soutient l’avocat de la partie défenderesse, plus personne d’autre que ce dernier  ne pourrait utiliser et revendiquer le terme Bonnets rouges, Christian Troadec y compris. Estimant par ailleurs que le tribunal de Brest n’est pas compétent pour statuer sur cette affaire, Me Guillou a demandé le renvoi de l’affaire à Rennes. Délibéré le 31 mars.
Derrière le contentieux portant sur les Bonnets rouges, ce référé intenté au Réseau Identités traduit également un affrontement entre deux personnalités issues du monde rural et agricole mais aux conceptions bien différentes : Richard Roudier, président du Réseau identités, est également président de la Coordination Rurale du Gard, alors que M. Merret est responsable du Finistère pour la FNSEA.

 Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

1 COMMENTAIRE

  1. Breton de naissance , Breton dans l’ame , revenant en ma terre natale au moins 4/5 mois par an … Je suis choque par votre article car les bonnets rouges a l’origine ne se sont pas inquietes d’un depot d’invention !!! Il est triste de voir notre nation se pencher sur ce detail qui bien qu’existant est le moindre des details qui permettra a notre nation de survivre et de rebondir … le debat est donc futile car la cause etant immensement plus importante …Notre identite bien longtemps trainee dans le lisier car nous etions des « pecno » des incultes doit etre ramenee a egalite avec le  » Francais  » et ce n’est surtout pas aujourdhui ou la manipulation quasi Stalinienne de notre gauhce caviar que nous devons laisser quelque dissension que ce soit .. Notre Celtique identite doit prevaloir sur le bassement « marketing du droit d’auteur «  » Il fut en d’autres temps nos bonnets rouges … il y a bien longtemps .. ne voyons pas l’ennemi ou il n’est pas , mais l’opposant ou ils est …

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. L’Affaire Troadec et le procès au jour le jour

La cour d’assises de Loire-Atlantique a rendu son verdict à 22 h 45, ce mercredi 7 juillet. Hubert Caouissin a été condamné à 30 ans de...

Crimes. Dupont de Ligonnès à Nantes, Troadec à Orvault, Leprince à Thorigné-sur-Dué, 3 affaires hors normes

Les faits divers fascinent : Xavier Dupont de Ligonnès et la tuerie de Nantes, Troadec et les disparus d'Orvault ou encore Dany Leprince et...

Affaire Troadec – le rappel des faits

L'affaire Troadec, parfois appelée affaire des disparus d'Orvault, est une affaire criminelle concernant l'assassinat, dans la nuit du 16 au 17 février 2017, des quatre membres de la famille Troadec à Orvault, commune...

Bientôt le retour des Bonnets rouges ?

Que ce soit dans le nord de la Bretagne (Trégor et Léon) ou bien dans la Basse-Loire (Nantes et Saint-Nazaire), les difficultés sociales s’accumulent...