Des nouvelles de Boris Ziegler, qui marche à travers les USA

A LA UNE

30/06/2014 – 07H00 USA (Breizh-info.com) –  Boris Ziegler avait oublié de nous donner de ses nouvelles depuis quelques semaines, il s’en excuse auprès des lecteurs.
Je vais vous faire le récit depuis mes dernières nouvelles jusqu’à ma sortie des montagnes à Sonora pass il y a environ 10 jours. Ensuite j’ai passé une semaine à San Francisco pour finaliser mes boîtes de nourriture et récupéré ma copine a l’aéroport. Donc il ne s’est pas passé grand chose.
DSC07966
Après avoir quitté Lone pine chargé comme une mule car j’avais l’intention de marcher une semaine en autonomie, je suis entré dans la Sierra nevada. Les choses ont commencé plutôt doucement, pas d’ascension trop brutale. Je suis passé à proximité du mont Whitney, le sommet le plus haut des états unis (hors Alaska), mais j’avais pris la décision de ne pas m’y attaquer car je pense avoir déjà pas mal à faire et en plus ce qui m’attend est apparement bien plus beau. Le lendemain j’ai vécu la journée la plus difficile de ma vie puisque dans la matinée j’ai passé le col de Forester pass (sommet le plus élevé du PCT) à 4009m et en fin de journée le col de Glenn pass à 3650m. Je dois bien avouer que je ne m’attendais pas à me trouver dans un tel univers de hautes montagnes. J’ai du trouver mon chemin dans la neige et lutter pour avancer à certains endroits. Les journées suivantes, j’ai marché avec d’autres randonneurs, parfois tout juste rencontrés le matin, cela m’a permis de continuer à avancer malgré la fatigue accumulée lors de mes premières ascensions. Mais tous les jours je devais passer un col, à chaque fois supérieur à 3 500m. J’ai connu des moments difficiles mais j’ai également découvert des paysages fabuleux, sans doute les plus beaux qu’il m’ait été donné de voir. C’est ce qui fait la beauté de cette aventure, il faut mériter l’accès à ces merveilles de la nature.

Finalement au bout de 5 jours j’étais déjà à cours de nourriture, heureusement il y avait un camp de vacances à proximité du trail avec un magasin et un restaurant, j’ai pu y aller prendre un peu de repos et faire le plein. De là, je suis reparti avec des amis pour une journée et demie de marche. Marcher en groupe s’est avéré très sympathique, j’ai notamment donné quelques leçons de français et appris aux américains comment draguer une française. J’ai passé près de 24h dans la ville de Mammoth lake où j’ai passé mon temps avec un ami originaire de Hollande puis on est reparti ensemble les sacs surchargés de nourriture pour oublier ces derniers jours de faim. J’ai alors quitté la Sierra pour rentrer dans le parc très connu de Yosemite. C’est ici que j’avais découvert le Pacific Crest Trail deux ans auparavant. C’est là que j’ai repris la marche en solo, je souhaite par la suite quitter le trail pour retourner à San Francisco du coup je ne me suis pas arrêter en ville. Plus loin dans le parc je suis tombé sur le lac de Benson, je suis resté scotché devant tant de beautés, j’y ai finalement passé 2h00 à rêver. Il me restait deux cols à franchir, mais bien plus faciles que ceux affrontés précédemment. Et le 15 juin j’ai atteint Sonora pass. C’est à partir de ce point que j’ai quitté le trail pour une semaine. Je devais refaire mes boîtes de nourriture à l’évidence trop petites et pas assez fournies, mais surtout je devais retrouver ma fiancée à l’aéroport le 20. Et après nous retournerons sur le trail tous les deux pour 3 semaines.
Crédit photo  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés