Les Pays de la Loire. « Une petite région » selon M. Baylet

A LA UNE

04/09/2014 – 14H00 Montpellier (Breizh-info.com) – « Notre désaccord est grave et profond. Il porte principalement sur la réforme territoriale. » affirme Jean-Michel Baylet. Sénateur et président du conseil général du Tarn Et Garonne., président du PRG et PDG du quotidien « La Dépêche du Midi » – une telle carte de visite  en fait un homme important.

S’il reconnaît « la nécessité de la réforme », il déplore qu’elle ne se fasse pas « sur des critères objectifs et sérieux ». En effet, « on fusionne par exemple les deux immenses régions que sont le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, mais on ne rattache pas la petite région Pays de la Loire à la Bretagne pour des raisons d’amitié personnelle avec le Président de la République ».

A la vérité, le débat sur le projet de loi relatif à la délimitation des régions  montre l’existence de deux sortes de régions. Celles qui possèdent du caractère et une colonne vertébrale et celles que l’on peut qualifier de molles.

Dans le premier cas cas, on a affaire évidemment à la Bretagne. Celle-ci, de surcroît, a la chance de posséder en Jean-Yves le Drian un leader précieux. A la fois ministre possédant l’oreille du président et patron incontesté du conseil régional,  il en a délégué la présidence à son lieutenant Pierrick Massiot.

Sans l’action vigoureuse du ministre de la Défense, Jean-Marc Ayrault aurait obtenu à coup sûr la fusion de la Bretagne et des Pays de la Loire. Il faut donc en conclure que Languedoc et Midi-Pyrénées ne possèdent pas d’élus possédant un poids politique suffisant pour impressionner l’Elysée et Matignon.

Beaucoup de seconds couteaux – Jean-Michel Baylet par exemple – mais pas de locomotive possédant la dimension nationale.

D’où ce mariage bizarre qui promet des vagues lorsqu’il faudra désigner le chef-lieu de cette méga région. La guerre entre Toulouse et Montpellier apparait inévitable, à moins que Narbonne ne soit plébiscitée, comme le réclament certains.

Pour autant, que M. Baylet ose qualifier les Pays de la Loire de « petite région », voilà qui pourrait irriter au plus haut point Jean-Marc Ayrault, Jacques Auxiette et Philippe Grosvalet, hommes qui se font une haute opinion de leur créature.
« Il y a plus d’habitants dans les pays de la Loire que dans 68 des 197 états reconnus par l’ONU. Ils sont même plus peuplés que 7 pays de l’Union Européenne » écrivait Jacques Auxiette dans un « Point de Vue » (Ouest France, 24 janvier 2014). Il se pourrait même que les Pays de la Loire fussent le nombril du monde : « l’industrie du futur s’invente en Pays de la Loire ». Pas moins. C’est ce que nous apprend l’accroche d’une page de publicité.

Malheureusement, tout le monde ne voit pas en Jacques Auxiette un homme du « futur ». C’est le cas de Christian Troadec qui décrit ce dernier comme « le pire des conservateurs, un baron socialiste qui tient à son pré carré, un homme du passé. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

Articles liés