Chômage. A Pipriac (35) on a de bonnes idées !

A LA UNE

25/01/2015 – 08h00 Pipriac (breizh-info.com) – Le chômage se porte à merveille, en Bretagne… comme dans toutes les régions. Il est même entré dans les moeurs si bien qu’on ne prête plus guère d’attention aux chiffres que Pôle emploi sort chaque mois. Ainsi, fin novembre 2014, on enregistrait 215 795 demandeurs d’emploi dans la catégorie A (sans aucune activité) et 352 707 dans les catégories ABC en Bretagne (5).
Dans le premier cas, cela correspondait à une progression de 6,6% sur un an, et dans le second à une progression de 7,2% sur la même période. Autant dire que le recul de l’industrie dans les 5 départements est général.

Les grands sinistres font ordinairement la une. Exemple: fermeture définitive de l’usine SEITA en janvier 2014 à Carquefou (327 salariés). Mais le monde rural est tout aussi concerné, même s’il a pris l’habitude de souffrir en silence. Dans deux commune du pays de Redon, Pipriac (3 560 habitants) et Saint-Ganton (415 habitants), on compte ainsi 150 chômeurs de longue durée ! Alors leurs élus songent à créer des emplois de proximité, notamment dans les services, avec l’argent dépensé par l’Etat et les collectivités territoriales pour gérer et indemniser les chômeurs.. Des idées émergent : organiser des tournées pour les personnes âgées isolées, leur faire la lecture, proposer des gardes d’enfants collectives, aménager le terrain de jeu municipal, rénover des bâtiments, entretenir le patrimoine comme le vieux four à pain communal …
Comme le dit si bien Marc Bouvier, maire de Pipriac : « au début, j’ai trouvé ça un peu utopique, mais je me suis dit que, dans la situation actuelle, on devait tout tenter. » (Libération, 24-25 décembre 2014).

Transformer des dépenses passives en dépenses actives, pourquoi pas ? Vu le niveau actuel du chômage, toutes les idées sont les bienvenues. Même si renverser la table demeure tout de même la meilleure des techniques pour donner du travail à chacun. Tant qu’on ne changera pas les fondamentaux, le chômage de masse restera la plaie première de notre société.

Bernard Morvan.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Vannes. Trois individus suspectés du vol de 31 voitures

Les policiers de Vannes ont interpellés trois individus, de 15 à 17 ans, suspectés du vol de 31 voitures...

Langue bretonne. Bodadeg dirak ar rektorelezh rassemblement devant le rectorat de Rennes

Emgav 'oa bet roet dirak rektorelezh akademiezh Roazhon d'ar Merc'her 19 a viz Genver 2022 evit lakaat gwask war...

Articles liés