Brest. A l’hôpital pour un « mauvais regard »

A LA UNE

04/04/2015 – 08H15 Brest (Breizh-info.com) – Il vaut faut mieux faire attention quand par inadvertance notre regard croise celui de certains individus. Dans la société du « bien-vivre ensemble » chère aux socialistes, les choses peuvent en effet (très) mal tourner.

C’est la mésaventure qui est arrivée mercredi dernier à Brest à un employé de restaurant qui, alors qu’il téléphonait tranquillement, a croisé le regard d’un « jeune » qui l’a très mal pris : furax, ce dernier a pénétré dans le restaurant et transpercé de part en part le bras de l’employé d’un violent coup de tournevis !

La victime a été conduite à l’hôpital où on lui a prescrit huit jours d’incapacité de travail. L’agresseur, « bien connu des services de police pour des faits de violence» selon la formule consacrée, devait comparaître hier devant le tribunal.

Le 13 mars dernier, à Quimperlé (29), toujours suite  à une dispute liée à un « mauvais regard », un jeune avait été blessé à la tête par un autre mineur. Placé en garde à vue, ce dernier avait été interpellé dans la soirée et rapidement remis en liberté. Mis en examen pour violence avec arme il devra comparaitre devant le juge le 28 avril prochain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

2 Commentaires

  1. A Brest, le jeune en question est schizophrène…Rien à voir avec le socialisme ou le bien vivre ensemble dans le cas présent. Plutôt un problème sur « comment gérer les fous dangereux? » Est-ce que les hôpitaux psychiatriques peuvent gérer ce genre d’individu ? Est-ce que les gardiens de prisons sont des infirmiers psychiatriques? En fait, on ne sait pas que faire d’un tel individu car aucune structure n’est totalement adaptée.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés