La stagnation du trafic en juin annonce des turbulences pour Nantes Atlantique

A LA UNE

22/07/2015 – 06H00 Nantes (Breizh-info.com) – D’une année sur l’autre, le trafic passagers de l’aéroport de Nantes Atlantique a progressé de… 0,1 % au mois de juin. Ce qui paraît presque brillant en comparaison du mois de mai ou le nombre de passagers avait reculé de 1,4 % par rapport à mai 2014. À titre de comparaison, le trafic avait progressé de 15 % entre juin 2013 et juin 2014.

Trois destinations tunisiennes, Tunis, Monastir et Djerba, sont desservies à partir de Nantes, mais la stagnation du mois de juin n’est pas due à l’attentat de Sousse, qui a eu lieu le 26. Il est probable en revanche que la baisse des voyages vers la Tunisie affectera les résultats du mois de juillet et des mois suivants.

Sur l’ensemble du premier semestre, le trafic de Nantes Atlantique a progressé de 2,5 %, soit deux fois moins vite qu’en 2014 et quatre fois moins qu’en 2013. La contre-performance est d’autant plus sévère que pas moins de onze nouvelles lignes ont été ouvertes au printemps.

Ces résultats médiocres vont probablement inciter les partisans du projet de Notre-Dame-des-Landes à accentuer leurs efforts en vue d’un démarrage rapide des travaux. En effet, la décélération de Nantes Atlantique remet clairement en question les prévisions d’évolution du trafic présentées à l’appui du dossier. Et elle risque de s’accentuer si l’insuffisance du trafic entraîne des fermetures de lignes dans les prochains mois.

Curieusement, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) a retardé d’une semaine la publication de ses statistiques mensuelles. Rien ne dit qu’elle ait voulu éviter ainsi un rapprochement malheureux avec la récente décision du tribunal administratif rejetant les recours des adversaires du projet de nouvel aéroport. Mais la question peut au moins être posée.

drealjuillet2015

Crédit photo  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés