Panthers. Une série prometteuse, mais au final assez décevante

panthers

18/11/2015 -10H00 Marseille (Breizh-info.com) – Lundi dernier s’est achevée sur Canal+ la série Panthers. Il s’agit d’une série européenne, inventée par Jack Thorne, réalisée par Johan Renck et regroupant des acteurs comme John Hurt (Tom), Tahar Rahim ( Khalil) ou encore Samantha Morton, et le prometteur Goran Bogdan … On ne peut que se féliciter de cette initiative qui a permis de réunir des acteurs prometteurs du cinéma français, anglais, et serbo-croate .

Pour le reste, cette production Canal+ retrace une partie du parcours de Milan, membre du gang de braqueurs serbes des Pink Panthers (des anciens soldats qui servaient dans la milice d’Arkan pour la plupart). Après un braquage qui tourne mal (un enfant est tué) , Khalil, jeune flic marseillais part aux trousses de ce gang, en parallèle de la compagnie d’assurance qui avait un contrat avec la bijouterie braquée. Durant six épisodes nous allons assister à un chassé-croisé entre Marseille, Belgrade et Londres , non sans quelques flashbacks sur la guerre des Balkans dans les années 90.

Le premier épisode – et même le second – ainsi que la trame de l’histoire étaient particulièrement prometteurs. Avec la présence du journaliste spécialiste du crime organisé et de Marseille, Jérôme Pierrat, en tant que conseil sur la réalisation de la série (et auteur d’un livre à l’origine de la série) on était rassuré quant à sa crédibilité. On avait envie de plonger dans un univers sombre, glauque, violent, froid, entre le grand banditisme marseillais et la folie des mafias de l’Est.

Toutefois, force est de constater qu’à l’arrivée, c’est une certaine déception. Le scénario est rocambolesque et finalement peu intéressant, notamment lorsque l’on se rapproche de la fin. On ne sent que trop peu de noirceur dans ce film policier, comme ce fût le cas, par exemple, dans la première saison de Braquo. Les personnages sont assez vides, difficile de s’attacher à eux. Hormis les flics marseillais ( Tahar Rahim et l’excellent Olivier Rabourdin, alias Max dans Braquo) et le chef des « méchants» serbes,  les acteurs ne brillent pas particulièrement durant les 6 épisodes, ils finiraient presque par nous ennuyer.

Et puis, décrire quelques moments de vécu d’un gang de l’Europe centrale, c’est très bien, mais pour Canal+, il ne faut surtout pas présenter les Serbes comme des gentils, ils ont donc trouvé un Bosniaque à la place. En effet, le personnage de Milan est en réalité un Bosniaque dont le père a été massacré par les « méchants » serbes d’Arkan (considéré comme un héros national par une partie des Serbes), qui a fui avec son frère Belgrade pour y refaire sa vie et rejoindre les Tigres.

Au final, on garde un goût d’inachevé. Canal+ sait produire d’excellentes séries noires (Braquo 1, Engrenages …), mais n’a pas, avec Panthers, réussit à atteindre ce niveau, qui n’est pas non plus catastrophique, loin de là.  Il s’agit d’une excellente recette qui n’a pas bien prise, puisque tout y était pour faire une très bonne série et pour donner envie de voir une suite.
Dommage ! 6/10.

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !