Quand la presse parisienne confond fanfare et bagad

25/11/2015 – 08H00 Perros-Guirec (Breizh-info.com) –  Campagne en fanfare, ou campagne en bagad ? L’équipe de Gilles Pennelle, tête de liste FN aux élections régionales en Bretagne, avait choisi pour illustrer l’un de ses tracts une photo du Bagad Sonerien Bro Drege de Perros Guirec, libre de droit. Les responsables du Bagad s’en plaignent. Le candidat FN n’en a cure. Affaire à résoudre entre Bretons.

Mais les ‘parigots’ de FranceTvInfo et de L’Express, quant à eux, s’amusent d’une querelle à propos d’une « fanfare bretonne ». L’inculture triomphe. C’est le lot commun dans la capitale. Une fanfare est un ensemble de cuivres et percussions, un bagad est un ensemble de bombardes, binious et percussions dont les cuivres sont totalement absents. Il y a moins de concordances entre un bagad et une fanfare, qu’il n’y en a entre une fanfare et la nawbat-khané (‘Nouba du sultan’) maghrébine.

La seule fanfare reconnue en Bretagne était un ensemble de cuivres attaché à la Musique des Équipages de la Flotte, à Brest, malheureusement dissoute en 2013 et pour partie regroupée avec celle de Toulon. Le seul grand ensemble de la Marine survivant en Bretagne est le Bagad de Lann-Bihoué, qui avait frôlé la dissolution en 1969 et en 1999. Il s’agit bien d’un bagad et non d’une fanfare, laquelle aurait plus sa place dans les ferias de Bayonne ou de Pampelune qu’au Festival Interceltique de Lorient.

Photo : libre de droit
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !