La souveraineté guerrière de l’Irlande, par Françoise Le Roux et Christian-J Guyonvarc’h

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

28/05/2016 – 05H00 Fouesnant (Breizh-info.com) – Après avoir réédité Les fêtes celtiques et la civilisation celtique, les éditions Yoran Embanner viennent de publier La Souveraineté guerrière de l’Irlande, par Françoise Le Roux et Christian J-Guyonvarc’h. La maison d’édition de Fouesnant poursuit ainsi son oeuvre permettant de transmettre au grand public la longue mémoire bretonne, celtique et européenne.

Guerriers redoutables autant que redoutés, les Celtes, de l’Antiquité au Moyen Âge, furent des combattants hors de pair. Leur bravoure et leur connaissance du métier des armes en firent des mercenaires très recherchés tant dans l’Antiquité qu’à la période médiévale.

À cette excellence militaire s’ajoute une conception particulière de la guerre, différente de celle de Rome et de l’Occident moderne avec une divinité symbolisant la souveraineté guerrière, la Mórrígan. Car le dieu de la guerre pour les Celtes, est une déesse :  Mórrígan, la « Grande Reine », épouse du dieu-druide Dagda.

Cet ouvrage nous livre également une étude des rapports de la divinité guerrière et du corbeau qui en est le symbole. Il fait état de la découverte d’une survivance mythologique dans le folklore breton et propose une définition très claire de la notion celtique de la souveraineté, axée sur le sacerdoce et la guerre.

Françoise LE ROUX et Chr.-J. GUYONVARC’H figurent parmi les meilleurs spécialistes du monde celtique et ont toujours travaillé à la même œuvre. Ils sont auteurs de plusieurs centaines d’articles et de nombreux ouvrages traduits en une demi-douzaine de langues.

Après une introduction consacrée aux dieux, à la guerre et à la souveraineté, le premier chapitre du livre se consacré à la déesse de la guerre. Le deuxième revient sur les trois échecs de Cuchulainn (Pierre de Fal Fand, Morrigan). Le troisième chapitre évoque la Morrigan et le Dagda, tandis que le quatrième évoque Morrigan, Bodb et Macha. Vient ensuite un chapitre sur le thème celtique et la légende ossète, puis l’histoire de Marcus Valerius Corvus. Le chapitre VII est intitulé Les Corbeaux et la fondation de Lyon, le huitième se consacre à Macha, puis les deux derniers chapitres évoquent l’idéologie et la souveraineté celtique.

L’ouvrage comporte également un index important ainsi que plusieurs tableaux (généalogie, fonctions …).

Il s’agit d’un livre rédigé de façon universitaire et qui peut paraitre parfois rébarbatif mais qui est important à posséder pour quiconque veut comprendre et étudier la société celtique et irlandaise d’antan.

la-souverainete-guerriere-de-lirlande

La souveraineté guerrière de l’Irlande – François le Roux, Christian-J Guyonvarc’h – Yoran Embanner – 18€

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

Articles liés

Irlande. Des individus poussent une jeune fille sous un train à l’arrêt

La Gardai, la police irlandaise, a déclaré avoir ouvert une enquête pour agression après qu'une femme ait été blessée lors d'un incident à la...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Irlande. 40 ans après sa mort, la preuve que le Sinn Féin n’a pas respecté les dernières volontés de Bobby Sands

Bobby Sands, gréviste de la faim de l'IRA, mort des suites de cette grève de la faim le 5 mai 1981 (voir ici les...