La Turballe : les gens du voyage envahissent le terrain de foot communal

24/06/2017 – 10H00 La Turballe (Breizh-info.com) – Rebelote. Comme il y a quinze jours lorsque les gens du voyage avaient investi le terrain de rugby communal à Guérande, d’autres ont élu domicile sur le terrain de football à la Turballe. Ils sont entrés vers midi, ont déraillé le portail – sans le casser – et se sont installés.

Le terrain accueille actuellement 60 caravanes, dans le cadre d’un rassemblement évangélique comme il en arrive tous les étés sur la Presqu’île, ce qui provoque régulièrement un certain désordre (en 2014 à Saint-Molf, en 2015 à Guérande), au grand dam des maires concernés et des riverains.

Cependant, contrairement à ceux qui avaient brièvement investi le terrain de rugby à Guérande avant de se replier sur l’aire de Herbignac, ceux qui se sont installés à la Turballe veulent y rester. Ils attendent les résultats de la médiation – lancée avec le concours de la société l’Hacienda qui gère les aires officielles d’accueil de gens du voyage pour la communauté de communes Cap Atlantique, tandis que la municipalité de La Turballe n’a toujours pas déposé de plainte.

Pendant ce temps là, nombre d’habitants de Guérande et d’Herbignac notent une augmentation des vols depuis l’arrivée des gens du voyage, qui « peuvent ne pas toujours être de leur fait », tempère un policier de Saint-Nazaire. « Chaque année, quand ils arrivent, les vols explosent, et beaucoup de petits malins en profitent, en pensant que de toute façon, ce seront les gens du voyage qui seront accusés ». Les riverains ont aussi constaté une très forte augmentation des démarchages intempestifs pour divers produits et prestations ; certains de ces démarchages sont à la fausse qualité (lisez nos conseils pour s’en prémunir).

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Ces gens sont très pieux, ils multiplient les rassemblements évangéliques. Et voyez comme la providence divine prend soin d’eux : ces rassemblements ont toujours lieu (a) aux beaux jours (b) dans des zones touristiques. Bien entendu, puisqu’ils attirent du monde (ces gens sont très pieux, bis), les zones d’accueil officielles sont trop petites, il faut s’installer ailleurs : sur la verte pelouse du stade, c’est dieu qui l’a voulu !

  2. Gens du Pillage ou Plaies Mobiles? Connaissez vous les Pillage People avec leur tube célèbre: « Moi, j’aime scier » ?

  3. si la municipalité n’a pas deposé plainte ,c’est qu’ils accepte !!
    sinon prenez les fourches ,les pics,les faux e t foutez moi tout ça DEHORS!!!

  4. Qu’ils aillent dans les campings comme le font ceux qui veulent camper, le camping sauvage n’ est il pas interdit ??? Mais c’ est vrai certains prennent tous les droits et les autorités laissent faire car elles ont la trouille !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !