La colère de Brigitte Bardot contre l’Aïd et l’abattage rituel

Brigitte Bardot Aïd Halal

31/08/2017 – 07h05 Saint-Tropez (Breizh-Info.com) – La plus française des actrices de cinéma, aujourd’hui très investie dans la défense de la cause animale et particulièrement engagée à Droite, est en colère. Alors que les festivités de l’Aïd-el-Kébir commenceront le 1er septembre prochain, Brigitte Bardot a poussé un retentissant coup de gueule sur Twitter. Intitulé Miséricorde, il vise la cruauté des abattages rituels pratiqués sans étourdissement.

« C’est une question d’éthique humaine, une miséricorde que nous devons aux animaux »

Il est inadmissible que dans un même pays des individus soient autorisés à abattre les animaux dans la souffrance alors que la loi l’interdit !

Il est temps que la France arrête de se soumettre lâchement à des traditions barbares et obsolètes.
Les dérogations contestables qui furent données à l’époque où peu, très peu de sacrifices rituels étaient pratiqués par une population ultra minoritaire, doivent être dorénavant abolies.
Aujourd’hui les sacrifices rituels étant devenus majoritaires dans les abattoirs, on ne pratique que très peu l’étourdissement préalable pourtant exigé par la loi.

IL FAUT IMPERATIVEMENT ABOLIR TOUTES LES DEROGATIONS CONCERNANT LES SACRIFICES RITUELS.

Quelle terrifiante injustice de faire souffrir une partie des animaux destinés aux rituels alors que d’autres bénéficient d’un étourdissement préalable.
Que ce soit pour la fête du sacrifice de l’Aïd el Kébir ou pour les abattages quotidiens, tous les animaux doivent être étourdis avant la saignée comme cela se pratique déjà en Autriche, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Islande, Luxembourg, Norvège, Suède et Suisse.

La France doit immédiatement rejoindre ces pays, c’est une question d’éthique humaine, une évolution indispensable, une miséricorde que nous devons aux animaux.

Brigitte Bardot

Un nouvel appel après celui de Vigilance Halal

Le vibrant texte de Brigitte Bardot n’est pas isolé. L’association Vigilance Halal avait récemment lancé un appel à la mobilisation contre ce qu’elle nommait « la liturgie sanguinaire de l’Aïd el Kebir ».
« Du 2 au 4 septembre, 250 000 moutons seront sauvagement égorgés par des sacrificateurs islamiques pour assouvir une pratique obscurantiste tout à fait contraire à nos valeurs » expliquait alors l’association.

En mars dernier, le président de cette association – Alain de Peretti –, avait donné une conférence à Rennes. Durant la séance de questions/réponses avec le public, une vétérinaire n’avait pas hésité à présenter sa propre expérience quant au tabou entourant tout questionnement sur le halal dans sa vie professionnelle. Un autre vétérinaire présent avait reconnu la qualité des travaux d’Alain de Peretti et a fait part de son étonnement sur le manque de transparence de l’état sur un tel sujet de santé publique.
Pour Alain de Peretti, ce tabou n’existe que parce qu’il est considéré comme islamophobe et raciste d’étudier les problèmes sanitaires posés par les abattages rituels. C’est d’ailleurs pour éviter les procès en islamophobie qu’il avait joint à sa longue présentation une étude réalisée par Sami Aldeeb, universitaire suisse, démontrant que l’obligation de l’abattage rituel ne se trouvait pas dans le coran.

Il avait répondu à quelques unes de nos questions.

La question de l’abattage rituel est particulièrement sensible et les implications politiques d’une réglementation ou d’une interdiction de cette pratiques sont tellement énormes que ce n’est sans doute pas sous la présidence d’Emmanuel Macron qu’une évolution significative aura lieu.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Eschyle 49
  • Richard Jacques

    Brigitte Bardot a mille fois raison. Pour nous les Hommes, le plus évolué des animaux parait il. nous devons respecter tous nos frères qui nous ont précédés dans l’évolution, et surtout leur éviter des souffrances inutiles.

  • Yvette Prétet

    RAS-LE-BOL du hallal!
    B.B. a raison! Les islamistes sont en train d’imposer leurs mœurs barbares à l’Occident! Si les musulmans veulent manger du hallal: qu’ils RETOURNENT dans  »leur » pays..et BON DEBARRAS!

  • Pierre Malak

    Avec vous, Magnifique Madame Bardot, contre ces barbares et leur hideuses pratiques immorales, tout à l’image de leur prophète ; ce chamelier analphabète, obsédé sexuel effréné, pédophile, infiniment cruel, menteur, manipulateur et criminel impuni.

    • Charles Lorin

      Tout à fait d’accord avec vous Pierre ,malheureusement en France (pour l’instant)il y a trop de lécheurs de babouches .Nos popos ont laissé trop faire et je crains maintenant que ce soit trop tard ces sauvages sont entrain de nous remplacer petit à petit .Brigitte n’est pas assez soutenue dans son mouvement

  • Paul Rasmont

    Les lois interdisant la maltraitance animale doivent être étendues (par exemple à la chasse qui serait ainsi interdite) et pour celles qui existent appliquées sans réserve. La liberté de culte a ses limites et ne doit pas permettre d’imposer des souffrances à un être sensible. Ces peuples arriérés débarquent chez nous et veulent nous imposer leurs coutumes arriérées. C’est beaucoup trop.

  • Yvette Prétet

    Les  »taxes » sur le hallal..
    Les  »taxes » sur le hallal financent l’islamisation de la France, elles augmentent la présence de cette religion chez nous.. L’abattage hallal est contraire aux lois françaises et européennes: on fait souffrir les animaux qui sont tués quand ils sont encore conscients: il doit être interdit en France!

  • Yvette Prétet

    Beaucoup de commandements du Coran ne respectent pas nos lois!
    Montesquieu (dans L’esprit des lois) disait:  »La religion de Mahomet,qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée ». .Si les musulmans ne veulent pas respecter nos lois:qu’ils RETOURNENT dans  »leur » pays..et bon débarras!

  • Claudi77

    Pauvres animaux, ils n’existent que pour mourir aussitôt.

  • lulion

    La pauvre, elle n’est jamais en colère pour les dizaines de millions d’animaux sacrifiés pour noel et jour de l’an.
    Pourquoi le homard est ébouillanté vivant à noel? Homard m’a tueR.
    Pour l’hypocrisie et surtout au fond islamophobie, il faudra patienter pour la viande artificielle et la fete du cochon de synthèse. Bon appétit Marine.

    • Claudi77

      C’est vrai ce que vous dites, mais on ne peut pas demander à chacun d’être véfétarien. Cependant ces centaines de milliers de moutons égorgés pendant
      3 jours hors des abattoirs pour le plaisir de se faire plaisir ce n’est pas acceptable.

    • Claudi77

      Moi en tout cas ces 3 jours me gâchent la vie.

    • Claudi77

      Quant à Brigitte Bardot elle se bat sur tous les fronts. Je lis sa newsletter.

    • Torpedo-los !

      Lesquels sont abattus proprement à la différence des moutons égorgés dans les baignoires. Quand au homard, les échanges affectifs avec lui par rapport à un mammifère sont à l’image de sa cervelle et de son QI, duquel cher imbécile vous vous rapprochez peu à peu. Encore un petit effort.

  • Torpedo-los !

    Pays Bas, Suisse, Danemark, Pologne entre autres ont interdit ces abattages de demeurés.

  • Armoricaine

    l’islam et le geste musulman : les égorgeurs égorgent.
    Et avancent toujours masqués, le faux-semblant enseigné par la taqyia quand le temps n’est pas encore venu.
    Ce qu’ils dissimulent sous leur mot « paix » de leur festin primitif : ils égorgent rituellement pour faire la paix entre barbares mahométans et s’entendre contre les non musulmans. Cf. la violence sauvage qu’ils sèment à travers le monde.

  • Gillic

    Bravo BB, c’ est une honte pour la France de voir à quel niveau elle est descendue par soumission à l’ islam !!