Brest. Un migrant poignardé, un autre migrant en garde à vue

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

31/08/2017 – 06h00 Brest (Breizh-Info.com) – Une bagarre entre deux migrants, l’un majeur et l’autre se disant mineur, a eu lieu mardi 29 août vers 19h30 place de la Liberté à Brest. Le migrant de 36 ans a été blessé au cou par un tesson de bouteille. Le migrant mineur, agresseur présumé, s’est auto-mutilé quelques minutes plus tard.

Demandeur d’asile aux Pays-Bas

La victime est un migrant de 36 ans, demandeur d’asile aux Pays-Bas. Son pronostic vital n’est pas engagé.
Selon Le Télégramme, il était déjà connu des services de police pour une violation de domicile, rue de Bruat, le 17 août dernier. Délogé d’un squat dans cette rue déjà squattée par d’autres migrants depuis plusieurs années, il était alors accompagné de trois autres migrants.

Ayant fait une demande d’asile aux Pays-Bas, il ne peut donc pas la renouveler en France en vertu du règlement de Dublin. Sa présence à Brest est donc mystérieuse.

Le migrant mineur, un cambrioleur ?

L’agresseur présumé est donc un migrant se déclarant mineur. Selon lui, il aurait même 12 ans ! Un âge qui le mettrait à l’abri de sanctions pénales trop fortes.
Selon les informations du Télégramme, ses empreintes ont parlé. Il aurait participé à un cambriolage le week-end dernier. Dans cette affaire, il avait déclaré avoir… 14 ans.
Il a été placé en garde à vue.

A noter que les blessures légères pour lesquelles il avait été conduit à l’hôpital dans un premier temps se sont finalement avérées être le fait  du migrant lui-même. Il s’est donc auto-mutilé. Folie ? Stratégie pour tenter de brouiller les pistes ? L’enquête en cours tachera de démêler les tenants et les aboutissants de cette triste affaire, directement liée à la crise migratoire.

Une première confrontation entre la victime et l’agresseur présumé n’a pas été concluante, le demandeur d’asile au Pays-Bas ayant déclaré ne pas reconnaître son agresseur.

Les migrants mineurs délinquants, une plaie pour la Bretagne

A Rennes, leurs méfaits sont quotidiens. Ce week-end encore, trois migrants se disant mineur ont été interpellés par la police après avoir volé plusieurs téléphones portables à des passants.
A Nantes, leur présence massive dans l’hyper-centre entraîne une hausse claire de l’insécurité.
Brest n’échappe malheureusement pas à cette délinquance que les autorités n’arrivent pas à juguler.

Dans un rapport intitulé « Mineurs non-accompagnés : répondre à l’urgence qui s’installe », la commission des Affaires sociales du Sénat ne prend pas de gants : « Ces jeunes sont souvent entrés régulièrement sur le territoire français, le cas échéant avec de faux papiers et accompagnés d’un adulte. Lorsqu’ils se présentent seuls au guichet d’un service d’aide sociale à l’enfance, il arrive fréquemment que ces jeunes connaissent jusqu’au nom d’un des travailleurs sociaux du service. De plus, il est courant que l’arrivée d’un jeune originaire – ou disant être originaire – d’une localité soit suivie, dans les jours et les semaines qui suivent, de l’arrivée dans le même département d’autres jeunes porteurs d’un récit similaire. Ces arrivées s’inscrivent donc dans la logique de périples organisés depuis les pays d’origine par de véritables filières qui connaissent très bien le fonctionnement de l’aide sociale à l’enfance en France. »

La Bretagne , plus largement, la France et l’Europe ne sont donc pas au bout de leurs peines.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les crises d’hystérie de Solveig Halloin : top 10

Solveig Halloin, féministe animaliste et antispéciste, lutte pour la protection des animaux. Elle était invitée dans "Touche pas à...

Royaume-Uni : 29 prédateurs sexuels inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une jeune fille de 13 ans durant 7 années

Le journal Skynews rapport qu'au Royaume-Uni, 29 prédateurs sexuels ont été inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une...

4 Commentaires

  1. Les musulmans doivent RESTER chez eux!
    Chateaubriand disait (Mémoires d’Outre-Tombe): »Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet »…Bossuet disait(Panégyrique de Saint Pierre Nolasque): »L’islam cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie pour toute morale, ses armes font trembler le monde et rétablissent l’empire de Satan dans tout l’Univers » Voltaire (Questions sur l’Encyclopédie) disait:  »Les musulmans sont animés de la rage de la malfaisance, rien n’est plus terrible qu’un peuple, qui n’ayant rien à perdre, combat à la fois par esprit et rapine de religion »…

  2. Ce sont les migrants MUSULMANS qui posent  »problèmes »..
    Les immigrés européens (non-musulmans),du siècle dernier, venaient chez nous pour travailler, ils ne  »cassaient pas tout » et on ne les aurait pas laissés faire!.. Ils ne tuaient pas les Français, qui les avaient accueillis, au nom d’Allah! Pourtant ces immigrés italiens, espagnols, polonais. n’avaient pas autant  »d’aides » que les immigrés musulmans, ils devaient travailler pour avoir de l’argent…ces immigrés européens se sont bien  »intégrés » et ne serait-ce leur nom à consonance  »étrangère », on ne saurait pas que leurs ancêtres ne sont pas  »nés en France »!!!…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Football. Ligue 1 : Nantes s’offre le derby à Brest, Victoire de Lorient, défaite de Rennes

A trois journées de la fin du championnat de Ligue 1, le suspense reste entier à tous les niveaux. Lors de la 35ème journée,...

Pro Sailing Tour. Premier round à Brest du 19 au 23 mai 2021

A partir du mois de mai 2021, se lance un événement inédit et original : la première saison du PRO SAILING TOUR, circuit de courses...

Mesures radiologiques : un hélicoptère Fennec de l’armée de l’Air et de l’Espace survolera Brest et l’Ile Longue à basse altitude

Du lundi 12 au mercredi 14 avril 2021, un hélicoptère de l’armée de l’Air et de l’Espace effectuera plusieurs survols à basse altitude entre...

Dinard. Un migrant tunisien condamné pour agression sexuelle sur une Colombienne

Un migrant tunisien a été reconnu coupable d'agression sexuelle commise sur une femme colombienne à Dinard en juin 2020. Arrivé en France en 2016,...