11 Vaccins obligatoires en 2018, mais pas de sanction pénale en cas de refus

A LA UNE

26/09/2017 – 12hO0 Paris (Breizh-Info.com) – Comment tenter de se sortir d’une situation hasardeuse ? La réponse avec Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, à propos des vaccins et de la vaccination obligatoire.

Ainsi, à partir du 1er janvier 2018, les parents seront tenus de vacciner leurs enfants contre 11 maladies potentielles. « L’obligation de se vacciner répond à 1 enjeu de santé publique et à 1 objectif mondial fixé par l’OMS: 95% de vaccinés = pas d’épidémies.» expliquait Agnès Buzyn.

Mais ceux qui ne souhaiteraient pas les faire vacciner ne risqueraient plus aucune sanction pénale. C’est ce qu’à déclaré la ministre ce matin, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV.

Ainsi, la clause d’exemption n’est pas retenue, « elle n’est pas tenable juridiquement » dit la ministre. Mais « Pas de sanction pour les familles qui disent non. L’objectif est de rendre la confiance dans les vaccins ». Pas de sanction ni d’amende donc, par contre, une mesure générale « pour la protection des enfants ». 

Cela signifie que, dans le cadre des mesures générales de protection de l’enfance, un enfant qui se retrouverait avec un handicap en raison d’une absence de vaccin aurait « le droit de mettre en cause pénalement ses parents » et que ceux-ci pourront être condamnés à des peines allant jusqu’à deux ans de prison et 30 000 d’euros d’amende.

Cela ne change par contre absolument rien concernant les obligations exigées lors des inscriptions des enfants en crèche ou à l’école.

Pour rappel, les onze vaccins qui deviendront obligatoires au 1er janvier 2018 seront ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite mais aussi la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque et l’haemophilius influenzae B.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

2 Commentaires

  1. Monstrueux. Posez la question aux adultes autour de vous : accepteriez vous PERSONNELLEMENT de vous inoculer 11 maladies en MÊME TEMPS ? Inutile de commencer à discuter des pseudos vertus des vaccins…la pauvreté des arguments des « pros » n’a d’égale que leur ignorance scientifique. Quant à la suppression des sanctions pénales, c’est de la poudre aux yeux…la ministre sait pouvoir s’appuyer sur un réseau serré de délateurs divers et de travailleurs sociaux de l’ASE ( aide sociale à l’enfance) qui feront régner la terreur dans les familles récalcitrantes. Qui ignore encore que l’ASE, incapable de protéger les enfants réellement en danger, s’est fait une spécialité d’enlever les enfants sous les motifs les plus fallacieux ? Aveuglément soutenus oar les juges, ils ont tous les pouvoirs. Nous savons d’avance que les familles qui s’opposeront se verront retirer leurs enfants.

  2. J’espère que les gens vont se réveiller enfin ! Je ne sais pas si vous connaissez ce reportage sur la vaccination aux USA, c’est à voir, ils ont testé des 8, des 10 vaccines en meme temps et on voit bien les gamins devenus autistes ou avec des graves problèmes au cerveau, à diffuser autour de vous pour éveiller le bon sens : Silence on vaccine ! (c’est le titre du docu) https://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés