A Tremeur I-Tek invente les bâtiments d’élevage de demain

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

06/10/2017 – 06h30 Tremeur (Breizh-Info.com) – On a connu les bâtiments d’élevage en pierre, puis en fibrociment et enfin en béton. Puis une entreprise bretonne a eu l’idée d’adapter l’architecture industrielle aux fermes. Et c’est ainsi que I-Tek, présente au SPACE 2017 à Rennes, présente ses solutions technologiques pour améliorer les fermes de l’avenir.

Avec près de 2 millions de mètres carrés installés à travers le monde, 6370 éleveurs partenaires et 17.500 projets en cours, I-Tek séduit bien au-delà de la Bretagne. Depuis 2016, l’entreprise commercialise un nouveau bâtiment Isotek, fondé sur une charpente métallique modulable pareille à celles des bâtiments industriels. Derrière, un mur bardé d’isolant, fait d’aluminium à l’extérieur et de PVC à l’intérieur, solide et facile à nettoyer et un plafond lui aussi isolé. Ce bâtiment est adapté tant aux élevages de porcs qu’à ceux de veaux et volailles.

I-Tek propose aussi une assistance à maîtrise d’oeuvre intégrale à l’éleveur : « jusque là, c’est l’éleveur qui s’arrangeait lui même avec les divers corps de métiers. Nous on rentre toutes les infos sur un logiciel qui permet la maîtrise d’ouvrage », nous explique un représentant de celle-ci.

L’entreprise conçoit aussi divers équipements pour l’élevage porcin et fait du négoce d’outillage. La fabrication est en partie délocalisée, notamment en Russie et Chine pour les équipements vendus dans ces pays, en Pologne, Espagne, Hollande… une partie restant en Bretagne.

Les solutions proposées ont du succès à l’export : l’entreprise vend en Russie, Roumanie, Ukraine, Kazakhstan, Hongrie, Amérique du Nord… Avec 40 salariés elle a 27 millions d’€ de CA annuel en 2016, dont la moitié à l’export. Cependant, avec les nouvelles normes de bien-être animal, elle ne perd pas de vue la Bretagne ; nombre des premiers bâtiments Isotek y ont été implantés.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les crises d’hystérie de Solveig Halloin : top 10

Solveig Halloin, féministe animaliste et antispéciste, lutte pour la protection des animaux. Elle était invitée dans "Touche pas à...

Royaume-Uni : 29 prédateurs sexuels inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une jeune fille de 13 ans durant 7 années

Le journal Skynews rapport qu'au Royaume-Uni, 29 prédateurs sexuels ont été inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une...

2 Commentaires

  1. « le bien-être animal » – laissez moi rigoler , quand ils doivent passer à exécution, ne me dites pas qu’il n’y

    a pas pressentiment et souffrance ……..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Économie. Artisans du bâtiment : un niveau d’activité soutenu en Bretagne depuis le début de l’année

L'artisanat du secteur du bâtiment affiche un moral plutôt bon en Bretagne suite à un niveau d'activité soutenu durant le premier trimestre 2021. Tour...

Travail dissimulé, blanchiment dans l’Ouest. Des arrestations dans les communautés turques et azeris

Quatorze personnes ont été interpellées, il y a quelques jours, par la police judiciaire de Nantes et la police aux frontières de Loire-Atlantique en...

Un rassemblement contre le projet d’élevage de 178 800 poulets industriels à Plaudren (56)

Un arrêté pris le 25 mars 2020 autorise l’EARL du Mené à Plaudren (Morbihan) à exploiter, après extension, un élevage du même nom. Le projet qui...

Stop à la Braderie ! Les Jeunes Agriculteurs publient une lettre ouverte aux éleveurs porcins

Les Jeunes Agriculteurs publient une lettre ouverte aux éleveurs porcins dans laquelle ils appellent à "stopper la braderie" de cette économie. Nous la reproduisons...