17/12/2017 – 05h45 Paris (Breizh-info.com) –Le Collectif « Vaccins -Libertés » qui s’oppose notamment aux onze vaccins obligatoires qui seront mis en place à partir du 1er janvier 2018 pour les nouveaux nés, vient de publier un manifeste sur la réalité des victimes des accidents vaccinaux.

Il s’agit notamment d’un recueil de témoignages d’enfants, ou d’adultes, qui ont directement été impactés par les vaccins. Des témoignages poignants, mais qui pourront également être contestés par les défenseurs de l’obligation vaccinale qui mettraient en avant ou illustreraient, des documents avec des témoignages de victimes de grandes maladies contre lesquelles un vaccin existe.

Les partisans de l’obligation vaccinale dénoncent d’ailleurs très souvent le fait de « jouer avec les émotions » des lecteurs. La bataille vaccinale est aussi, il est vrai, une bataille de la communication, même si il faut admettre que les lobbys en faveur de l’obligation vaccinale sont bien plus puissants que les opposants, dans les faits.

Des opposants qui utilisent finalement assez peu l’argument sanitaire, pourtant percutant comme nous le rappelle ce médecin quimpérois : « On laisse rentrer des millions de gens venant d’Afrique et d’Asie, des pays avec pour certains des maladies qui avaient parfois disparu chez nous, sans le moindre contrôle sanitaire, ou avec le minimum. Et dans le même temps, on veut imposer onze vaccins pour protéger soi disant nos enfants en invoquant le risque sanitaire. C’est tout simplement se moquer du monde. Par contre, il est vrai qu’avec l’arrivée massive de populations venues d’ailleurs, certains vaccins pourraient sauver la peau de nos enfants dans le futur. Mais les coupables, ce sont bien ceux qui les laissent rentrer et qui appellent, comme madame la ministre de la Santé, à les accueillir chez nous ». Limpide.

Nous proposons à nos lecteurs de découvrir la lettre du collectif « vaccins libertés » afin qu’ils se fassent eux même leur opinion.

Cette lettre est adressée aux membres du conseil constitutionnel ainsi qu’aux députés français.

LETTREAUCCREALITEDESVICTIMESDESVACCINS20171214 by Breizh Info on Scribd

Illustration : DR

Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

4 Commentaires

  1. La vaccination est importante, mais il est barbare qu’elle soit liée a des intérêts financiers.
    La recherche du profit ne mene jamais à la meilleure solution.

  2. Bonsoir,
    Deux choses: si les victimes souhaitent se faire entendre il est hors de question de les apparenter avec la citation du médecin quimpérois avec laquelle nous ne sommes absolument pas d’accord. Les personnes qui entrent sur notre territoire sont vaccinées sans même connaitre leur statut vaccinal antérieur. Il est donc complètement faux d’indiquer qu’ils seraient responsables d’une quelconque survenue d’une maladie .
    Ensuite, cette lettre a été signée par deux collectifs: ensemble pour la liberté vaccinale et le collectif Vaccins liberté. I
    Pour les deux collectifs.
    C. Gaches

    • « les personnes qui entrent »…
      Les immigrés illégaux » vous voulez dire ? ah bon ? Il y a des médecins « vaccinateurs » au débouché des sentiers fréquentés par Herriou et ses comparses, entre l’Italie et la France ?
      C’est grâce aux vaccinations sans doute que des policiers ont contracté la tuberculose en région parisienne au contact de ces immigrés illégaux !
      Soit vous êtes un naïf, soit un gauchiste irrécupérable. Ce qui paraît plus probable.

Comments are closed.