blanchard_Fn

26/01/2018 – 06h20 St-Nazaire (Breizh-info.comLa justice a rendu son verdict dans le procès opposant l’Association culturelle musulmane de Saint Nazaire ACM,  la Ligue des Droits de l’homme LDH et le MRAP à Jean-Claude Blanchard conseiller municipal FN de la ville et conseiller régional.

En 2016 l’élu avait dénoncé dans un communiqué de presse la mise  à disposition par la mairie d’un gymnase aux  musulmans pour y célébrer l’Aïd ajoutant que des animaux y auraient été sacrifiés. Mal informé et reconnaissant peu après son erreur, Jean-Claude Blanchard s’en était excusé. 

Saint-Nazaire. Un élu FN poursuivi à la demande d’une association musulmane

Le Tribunal a rejeté la fin de non recevoir demandée par l’avocat de l’élu nazairien, estimant que l’ACM, c’est-à-dire « la mosquée de Saint-Nazaire » ,  était identifiable en tant qu’organisatrice quoique non citée dans le communiqué. Jean-Claude Blanchard se voit condamné à 1000 € d’amende pour  » diffamation à caractère raciste en raison de la religion « .  Sur la base de l’article 475-1 du code de procédure pénale, les parties civiles se voient accorder 1000 € pour l’ACM, 800 pour chacun au MRAP et à la LDH. Il faudra rajouter  à ces sommes,  les frais de publication du jugement dans la presse locale Ouest France, Presse Océan et l’Echo de la Presqu’ile sans oublier l’affichage en mairie. Une forme de pilori ?

« C’est avec une grande joie que nous avons appris le verdict » se réjouit  la Ligue des Droits de l’Homme naguère très laïque tandis que le quotidien Ouest France se félicite sur son site  du verdict : « le dérapage n’est pas resté impuni ».

L’ACM quant à elle reste discrète, se prétendant « la mosquée de Saint-Nazaire » quoiqu’elle ne soit pas la seule. Elle se prépare à construire un nouvel et plus vaste lieu de culte. Elle est en négociation pour cela avec la mairie pour la cession d’un terrain – à prix d’ami- ? Il est vrai qu’elle « ne se prétend d’aucune tendance et n’entend favoriser aucune d’entres elles. Nous sommes pour un Islam simple, clair et net. Sans étiquette ni accessoire ». On l’aura compris.

Deux jours avant le jugement nazairien, un autre, au tribunal correctionnel de Nice cette fois, condamnait « un varois » reconnu coupable de menaces de mort envers Philippe Vardon Conseiller régional et leader du FN niçois à  500 euros d’amende avec sursis et 650 euros de dommages et intérêts. Il avait envoyé un message à l’élu frontiste: « Ta tête de porc, tu vas finir comme un mouton à l’Aïd. » Et avait ensuite publié une vidéo du conseiller régional sous laquelle il avait écrit: « Les Niçois, après le Ramadan, ma parole, montez-le en l’air. Likez et partagez, faut que ça tourne!« 

Au XVIIème siècle, dans sa fable Les animaux malades de la peste Jean de la Fontaine écrivait : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

F C

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 Commentaires

  1. Bonjour, désolé, mais comme vous ne citez pas, pour mémoire, et intégralement, le « communiqué de presse de l’élu » incriminé, je ne comprends pas les fondements du jugement rendu. D’autant plus que la définition de « diffamation » du dictionnaire semble différente de celle prise en considération par « nos juges » …

  2. Ras le bol des journaux qui cache la vérité, c’est normal ils reçoivent tous des subventions de l’état et parfois de grosses subventions s’ils passent l’information comme prescrit !! si vous voulez arrêter cela, n’achetez plus les journaux tout comme sous l’occupation qui cachait la vérité, regardez autour de vous et faite vous votre lâcher prise de tous ses canards !! plus que boiteux.

  3. Par contre les rappeurs racistes qui injurient la France, la chrétienté et la laïcité eux sont peinards et peuvent continuer à déverser des flots de haine sans être inquiétés …!!!

    • Rappeurs racistes anti-blanc, pour les bien-pensants, cela veut dire « artistes », et ce sont ceux qui veulent défendre nos coutumes et notre mode de vie, qui sont considérés comme racistes et nuisibles, toujours par les mêmes bien-pensants !
      Voyez en Allemagne, dans l’arrondissement de Pinneberg, les élus autorisent des Syriens à faire venir leur « deuxième » épouse, mais ce n’est pas pour encourager la bigamie, non, c’est pour le bien des enfants !
      Vous, si vous êtes insistant auprès d’une femme à qui vous ne plaisez pas, vous êtes un harceleur, voir un violeur. Les migrants, eux, quand ils tripotent et violent des filles non consentantes, ils ne sont pas considérés comme des violeurs, ils sont justes victimes de leurs traditions et les femmes n’avaient qu’à ne pas les provoquer !
      Ainsi vont la France et l’Europe vers leur tombeau !

Comments are closed.