Au Roza, qui vient d’ouvrir, Jean-François Pantaleon. A 34 ans, un parcours de qualité auprès de chefs comme Philippe Vételé (Anne de Bretagne) et Eric Guérin (La Mare aux oiseaux). Les influences sont là mais Pantaleon s’assume.

Une belle salle, sobre, avec un petit salon (deux tables) juste devant la cuisine fermée par une grande baie.

Au menu du jour, salade de poulpe et pois chiches (délicieuse) ; cabillaud en croute de noisettes, céleris, orange sanguine, émulsion beurre noisette (très bien) ; poire pochée vanillée, crumble chocolat (bien). A la carte, on me vante un ris de veau croustillant et un bar confit…

Les formules du jour sont à 20 et 25 euros. Une réserve : les « rations » sont un peu courtes, à revoir.

A L’Analude, Christophe Levet a un parcours atypique. Il vient « de la communication et du luxe ». Décidément, personne n’est parfait. Il s’est formé sur le tard à l’école Ferrandi (4 restaurants d’application à Paris). Visiblement, il en a tiré les bonnes leçons. Sa cuisine se veut simple mais raffinée. La formule du jour, qui change toutes les semaines, coûte 23 euros (3 services). Ce jour, rillettes de saumon au chèvre frais ; sauté de dinde, légumes variés, espuma aux champignons ; crème brûlée, citron.

Le soir seulement, menus découverte servis pour l’ensemble de la table (51 et 67 euros).

Beau décor qui combine restaurant et épicerie fine tenue par Béatrice Levet. Beau choix d’huiles d’olive et de vins locaux. A mentionner un Bourgueil Marchesseau, poids plume, 2015. Délectable.

Bref, deux tables de qualité, qui veillent à la qualité des saveurs. Roza plus sophistiqué, Analude, plus spontané et généreux. A vous le choix !

J. H

Roza, 3 place de la Monnaie, 44000 Nantes. Tel : 02 40 54 01 87

L’Analude, 2 rue de la Bastille, 44000 Nantes. Tel :   o2 53 55 65 46

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine