BFMTV a longuement interviewé Jawad Bendaoud

A LA UNE

Certains ne bénéficient pas d’une telle attention : Jawad Bendaoud, relaxé par le tribunal correctionnel de Paris le 14 février des faits de recel de malfaiteurs terroristes, a accordé une interview exclusive à BFMTV.

Ce dernier, comparaissait pour avoir logé deux terroristes du Bataclan dans un appartement de Saint-Denis la nuit du 17 novembre 2018.

Outre cet acquittement, Bendaoud n’est pas un sain, comme pourrait laisser à penser cette interview qualifiée par certains « de complaisance » : condamné à 8 années de prison en 2008 pour avoir tué un homme, il a été libéré en 2013, après 5 ans, pour bonne conduite.

Sur sa fiche Wikipedia on peut lire que par la suite « il devient le « caïd » de la rue du Corbillon à Saint-Denis, et des riverains excédés par ses menaces verbales auraient déposé une main courante contre lui10. En 2014 et 2015, il est condamné 13 fois à des peines de prison pour des motifs tels que : infraction à la législation sur les stupéfiants ; détention d’armes aggravée en réunion ; faux et usage de faux ; conduite en état d’ivresse ; violences conjugales ; ou encore, violences aggravées en réunion11.».

Un CV qui lui permet toutefois manifestement de bénéficier des caméras et des micros …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés