Compteurs Linky. UFC-Que Choisir part en guerre contre leur financement

Linky

L’association UFC-Que Choisir a lancé une pétition afin de demander aux pouvoirs publics la révision des conditions de financement du compteur Linky. L’enjeu étant que les consommateurs n’aient pas à supporter le coût de déploiement de ces nouvelles installations.

Compteur Linky ?

Rappelons tout d’abord de quoi il s’agit. Linky est le nom du nouveau compteur communicant qui doit équiper l’ensemble des habitations de l’Hexagone d’ici 2021. Ce sont déjà quelques 7 millions de compteurs Linky qui ont été mis en place.

Le rôle de ces compteurs est donc dorénavant de communiquer de façon automatique les données relatives à la consommation électrique au distributeur. Lequel les transmettra par la suite au fournisseur d’énergie. La facturation tenant compte directement des valeurs de consommation réelles, le relevé manuel par un employé d’Enedis ne sera pas nécessaire.

En clair, l’objectif de Linky est de permettre une gestion entièrement à distance du compteur électrique domestique. Du point de vue du particulier comme du fournisseur d’énergie.

Des réticences matérielles…

Comme nous l’avions déjà évoqué précédemment, le compteur Linky est accusé par les opposants d’émettre des ondes électromagnétiques dangereuses. Ces dernières seraient aussi cancérigènes. Ces ondes sont causées par l’envoi des informations quotidiennes à ERDF.

De plus, ces nouveaux compteurs peuvent se voir dotés d’un ERL en option. Il s’agit d’un émetteur radio qui permet à Linky de communiquer avec les équipements de la maison. Là encore, des ondes électromagnétiques dangereuses pour la santé risquent d’être émises.

Et financières

Mais ces jours-ci, c’est une toute autre tempête que doit traverser le fameux compteur. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a en effet lancé une pétition le 8 mars dernier qui est en passe d’atteindre les 150 000 signatures. Cette pétition vient s’opposer au financement du matériel Linky avec les deniers des consommateurs. Pour rappel, le coût de chaque compteur est évalué à 130 euros tandis que le gouvernement avait assuré que ces nouvelles installations ne coûteraient pas un centime aux foyers concernés.

Sur son site, UFC-Que Choisir explique : « Vous allez payer 15 € par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur communicant pour lequel vous n’avez aucune contrepartie ». Et l’association de poursuivre sur ses exigences : « Refusez cette contribution forcée en exigeant l’accès libre et simple à l’information sur votre consommation, pour en faire un véritable outil de maîtrise de la consommation énergétique ».

Mais il est aussi question de demander « la révision de la rémunération d’Enedis, qui empocherait une marge de 500 millions d’euros ». En définitive, ce sont 35 millions de compteurs Linky que totalisera en principe le réseau en 2021. Les rebondissements ne devraient pas manquer d’ici là.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine