Elle aura lieu du 4 au 12 mai prochain. La Redadeg, événement incontournable pour les défenseurs de la langue bretonne prépare sa cinquième édition et fête ses dix ans. Mais elle a aussi besoin de votre soutien.

Kilomètres à vendre

La Redadeg se tient tous les deux ans. Lancée en 2008, cette course à pieds est destinée à promouvoir la langue bretonne. L’édition 2018 va s’élancer de Quimper pour se terminer à Plouguerneau. Entre les deux, c’est à un grand tour de Bretagne que se livreront les coureurs. Quelques 1 800 kilomètres parcourus de jour comme de nuit sans interruption.

Quant à son fonctionnement, le principe de la Redadeg est de proposer des kilomètres de parcours à l’achat. Les acquéreurs peuvent être des particuliers mais aussi des collectivités locales, des entreprises ou des associations. La moitié des fonds collectés est ensuite reversée aux écoles Diwan. L’autre moitié est, pour sa part, remise à des structures ou des associations assurant la promotion du breton. En 2016, près de 124 000 euros avaient ainsi été collectés.

Bonnes volontés

Tandis que la course débutera dans un peu plus de deux semaines, les organisateurs de la Redadeg font appel aux bonnes volontés. Il reste en effet près de 400 kilomètres à la disposition des acheteurs, principalement sur l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique. Car la course traverse, bien entendu, l’ensemble de la Bretagne historique.

Redadeg
Source : Ti Ar Vro Kemper

De plus, compte tenu de la grande surface géographique couverte par la course, les 500 bénévoles qui se sont déjà manifestés sont à peine suffisants pour assurer le bon déroulement de la manifestation. Les amoureux de la langue bretonne et/ou du sport peuvent ainsi apporter leur aide à différents niveaux de l’organisation.

Pour les bénévoles souhaitant prêter main forte lors du passage de la Redadeg en Loire-Atlantique, rendez-vous sur CE LIEN. Plus généralement, l’ensemble des informations sur les aides possibles à apporter pour la course est disponible en cliquant ICI et les différentes personnes à contacter sont visibles sur CETTE PAGE.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine