Le quotidien Ouest-France poursuit sa descente aux enfers. Sa diffusion totale (ACPM-OJD) était de 793 790 exemplaires/jour en 2007 ; elle est tombée à 685 096 en 2017. Soit une perte de  108 694 exemplaires/jour. Sur les deux dernières années, le recul est de 8 698 (693 794 en 2016 et 685 096 en 2017). Pour Dimanche Ouest-France, la situation est meilleure : 332 283 exemplaires en 2007, pic de 366 526 en 2013, puis stabilisation à 363 372 en 2014, 364 028 en 2015, 359 341 en 2016 et 364 433 en 2017 ; une clientèle a donc été fidélisée le dimanche.

Presse Océan : un déclin irrésistible

A Presse Océan (propriété du groupe Ouest-France) rien ne va. Diffusion totale en 2007 : 48 002, mais seulement  28 488 en 2017 ; soit un recul de 20 514 exemplaires/jour en dix ans. Pour Presse Océan dimanche, on part de 26 844 exemplaires en 2007 pour tomber à 21 169 en 2017 ; la chute représente donc 5675 exemplaires. Les chiffres des deux dernières années montre que le déclin est irrésistible. Recul de 937 exemplaires pour Presse Océan (29 425 exemplaires en 2016 et 28 488 en 2017). Même observation pour Presse Océan dimanche : perte de 385 journaux (21 554 exemplaires en 2016 et 21 169 en 2017).

Hebdos bretons : la dégringolade

La diminution des ventes des hebdomadaires locaux bretons se poursuit également. D’année en année, on dégringole. Pour la diffusion France payée, l’ACPM-OJD 2017 donne 16 118  exemplaires au Trégor, 14 345 à L’Écho de la presqu’île guérandaise, 12 109 à La Chronique républicaine (Fougères), 9 936 au Pays malouin, 9 339 au Courrier du Pays de Retz, 9 153 à L’Écho de l’Armor et de l’Argoat, 9 0107 à L’Éclaireur (Châteaubriant), 7 678 au Journal de Vitré, 6 614 à La Presse d’Armor, 6 487 au Courrier indépendant (Loudéac), 6 404 à La Gazette du Centre-Morbihan (Locminé), 6 191 au Petit bleu des Côtes-d’Armor (Dinan),  5 656 à L’Hebdomadaire d’Armor, 5 494 aux Infos du pays de Redon, 5 260 à L’Écho d’Ancenis, 4 343 au Ploërmelais, 4 270 à Pontivy Journal, 2 604 aux Infos du pays de Ploërmel.

On remarquera que l’hebdomadaire de Christian Troadec Le Poher (Carhaix) ne figure pas à l’OJD. C’est le cas lorsque les ventes sont trop faibles ; on cache la misère.

B. Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine