L’immigration en Irlande est toujours majoritairement européenne

A LA UNE

L’immigration en Irlande était majoritairement d’origine européenne en 2016, comme le révèlent les chiffres du recensement publiés par l’Office centre des statistiques.

En avril 2016, 535 475 ressortissants non irlandais (pour 4,8 millions d’habitants) vivaient dans le pays, soit 1,6 % de moins qu’en 2011 (544 357). Le nombre de personnes ayant la double nationalité (irlandaise-autre pays) a augmenté de 87,4 % pour atteindre 104 784 personnes.

Les Espagnols, les Roumains et les Brésiliens sont les trois populations qui ont vu leur représentation augmenter le plus ces dernières années.

La population espagnole en Irlande a augmenté de 78%, passant de 6.794 à 12.112 entre 2011 et 2016, tandis que les Roumains sont en deuxième position avec une augmentation de 69% (17.304 à 29.186 personnes) pendant la même période.

recensement_irlande

Parallèlement, les arrivées en provenance du Royaume-Uni, de Pologne, de Lituanie ou de Lettonie sont en baisse. Le Royaume-Uni reste toutefois en deuxième position (103 113 ressortissants) derrière la Pologne (122 515).

Cormac Halpin, statisticien principal à l’OSC explique : « Ce rapport détaille les dix plus grandes populations nationales non irlandaises vivant en Irlande et examine les caractéristiques de chacune d’entre elles sur des sujets tels que l’endroit où elles vivent, le profil d’âge, l’éducation, les compétences linguistiques, le logement, la santé générale, le travail et les professions ».

L’étude révèle que 64% des Brésiliens installés en Irlande le sont dans la ville de Dublin et sa banlieue. Les Roumains et les Italiens enregistrés étaient à 58% dans la capitale, tandis que les Espagnols l’étaient à 52%. A mettre en parallèle avec le cas des britanniques, puisque 50% d’entre eux vivent dans des zones rurales.

Par ailleurs, la population brésilienne est la plus jeune avec 29,9 ans en moyenne, contre 37,3 ans en moyenne pour les Irlandais. Les Roumains étaient les deuxièmes plus jeunes avec 30,5 ans, les plus âgés étaient les ressortissants du Royaume-Uni avec 46,7 ans et les Allemands avec 40,5 ans.

Les plus instruits sont les Français, qui ont la plus forte proportion de diplômes d’études supérieures à 15 ans et plus. Enfin, les Polonais étaient les plus nombreux (8 736) à détenir un diplôme d’études supérieures.

L’Irlande, 92% de Blancs

82,2% de blancs Irlandais, 0,7% de gens du voyage et 9,5% de blancs en provenance d’autres pays, soit 92,4% de blancs en Irlande en 2016, selon ce recensement. Du côté des minorités ethniques, elles proviennent majoritairement d’Asie (2,1%) et d’Afrique (1,3%), une partie importante d’entre elle ayant un passeport britannique.

Plus d’une personne sur trois d’origine africaine (38,6%) est née en Irlande (22 331 personnes). Parmi les personnes d’origine chinoise, plus de la moitié (55,7%) sont nées en Chine, 8,3% en Malaisie et 6,4% à Hong Kong. Parmi les personnes d’origine asiatique, 22,4 % sont nées en Inde, 16,1 % aux Philippines et 13,7 % au Pakistan.

La proportion et le nombre total de catholiques dans la population irlandaise a diminué depuis 2011, les catholiques représentant 78,3% de la population en avril 2016, contre 84,2% cinq ans auparavant. Les 3 729 115 catholiques enregistrés dans le recensement de 2016 étaient 132 220 de moins qu’en 2011.

Les personnes nées hors d’Irlande représentaient 12,0% de la population catholique totale du pays. Enfin, l’Irlande comptait 63 443 musulmans en avril 2016, contre 49 204 (+28,9%) cinq ans auparavant. Quelque 16 364 (25,8 %) de l’ensemble des musulmans étaient âgés de 5 à 18 ans. Plus de 4 musulmans sur 10 (43,5 %) de l’ensemble des musulmans d’Irlande vivaient dans la ville et la banlieue de Dublin.

Difficile toutefois de savoir à quelle sauce vont être mangés les irlandais dans les années à venir : le gouvernement de Leo Varadkar a en effet révélé le projet Irlande 2040, qui vise à préparer le pays et à développer son infrastructure « pour faire face à l’augmentation prévue d’un million de personnes d’ici 2040 ».

Une augmentation de population que l’Irlande devra en partie (en partie seulement, tandis que certains médias ont largement exagéré la chose y voyant même un complot) à l’immigration, reste à savoir si celle-ci sera européenne ou extra européenne, ce qui n’est pas du tout pareil.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Découverte de la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Saint-Vougay

Découverte de la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Saint-Vougay https://www.youtube.com/watch?v=L96-90PDR_Y Sur le chemin des fontaines miraculeuses, à Plougar et Saint-Vougay https://www.youtube.com/watch?v=Gi_vCqQDqK8 Crédit photo : DR  Breizh-info.com,...

Crack à Paris : une gestion « emblématique » de la politique d’Anne Hidalgo ?

Près des Jardins d’Éole, dans les XVIIIe et XIXe arrondissements de Paris, la tension est à son comble. Exaspérés...

Articles liés