Les drapeaux irlandais, israéliens et palestiniens interdits en Écosse ?

A LA UNE

Les drapeaux Irlandais, Israéliens et Palestiniens vont-ils être interdits en Écosse comme on a pu le voir tourner sur les réseaux sociaux ? Ce n’est pas exactement cela. 

En réalité, suite à quelques troubles en marge de la venue d’Arlette Foster, leader du DUP nord irlandais (loyalistes) fin juin à Fife pour une commémoration orangiste, la police écossaise a établi une liste officielle de drapeaux dont l’usage pourrait constituer une infraction pénale « si ils sont utilisés de façon provocante », une liste comprenant les drapeaux irlandais tricolores, israéliens et palestiniens ainsi que les drapeaux catalans et basques. Ni l’Union Jack, ni le Saltire, le drapeau écossais, ne figurent sur cette liste.

C’est le Herald qui a révélé cette information.

Les policiers pourront ainsi arrêter les auteurs pour « atteinte à la paix », qui constitue une infraction en vertu de l’article 38 de la loi de 2010. S’ils sont reconnus coupables devant un tribunal, ceux qui arborent ces drapeaux encourent (théoriquement) jusqu’à cinq ans de prison. La loi de 2000 sur le terrorisme pourrait également être utilisée pour poursuivre les contrevenants, mais seulement si les drapeaux sont modifiés pour faire référence à des organisations interdites telles que l’armée républicaine irlandaise (IRA) ou l’Ulster Volunteer Force (UVF).

Embed from Getty Images

De nombreux drapeaux figurant sur la liste de la police écossaise contiennent « des symboles sectaires » (sectarian) et sont souvent exposés par des groupes républicains et loyalistes pendant les défilés, tandis que d’autres sont régulièrement vus sur les terrasses des stades de football écossais.

La liste des drapeaux que la police écossaise peut poursuivre à des fins criminelles contient de courtes descriptions de l’importance de chaque drapeau et fait référence aux luttes armées et aux liens avec le sectarisme.

Ainsi, « Le drapeau israélien est arboré par des loyalistes qui « s’alignent sur Israël en raison du soutien britannique à l’État », selon le document. De même, les républicains arborent les drapeaux palestiniens, basques et catalans pour souligner « leur propre désir d’indépendance de la Grande-Bretagne ».

Le document de la police explique : « Bien que l’affichage des drapeaux suivants ne constitue pas en soi une infraction, s’il est utilisé ou exposé de manière provocante ou modifiée, il constitue une violation de la paix en common law ou une infraction en vertu de la section 38 du Criminal Justice and Licensing (Scotland) Act 2000 . S‘ils sont modifiés pour contenir une référence à une organisation interdite, ils peuvent constituer une infraction en vertu de l’article 13 de la loi de 2000 contre le terrorisme.»

« Indépendamment de ce qui précède, la possession de ces drapeaux sur un terrain de football peut constituer une infraction au règlement intérieur. Par conséquent, si ces drapeaux sont vus, il faut communiquer avec la salle de contrôle du stade ; elle communiquera avec le club de football et conseillera les officiels sur la marche à suivre.»

Le Herald a contacté dimanche le Celtic Football Club et le Rangers Football Club, mais aucun des deux clubs n’a répondu à une demande de commentaires au sujet de supporters arborant des drapeaux inscrits sur la liste de la police.

L’ambassade d’Irlande a également refusé de commenter l’inclusion du drapeau de l’Irlande et des autres drapeaux associés à la République d’Irlande.

Liste des drapeaux qui pourraient constituer une infraction pénale en Écosse 

Le Herald a obtenu dimanche une liste « restreinte » de drapeaux qui pourraient constituer une infraction criminelle s’ils étaient affichés « d’une manière provocatrice ou modifiés ».

Embed from Getty Images

Le drapeau de l’Ordre d’Orange

L’Ordre d’Orange est une organisation protestante qui compte des membres dans tout le Royaume-Uni et la République d’Irlande. Guillaume d’Orange a pris le trône d’Angleterre et sa victoire finale sur James à la bataille de la Boyne en 1690 a scellé la suprématie du protestantisme en Grande-Bretagne. En 1795, un affrontement entre protestants et catholiques a conduit certains des participants à prêter un nouveau serment pour soutenir la foi protestante et être fidèles au roi et à ses héritiers, donnant naissance à l’Ordre d’Orange.

Drapeau du roi Guillaume d’Orange

Ce drapeau représente Guillaume III et II (d’Écosse) (1650-1702), prince souverain d’Orange de naissance. Protestant, Guillaume a participé à plusieurs guerres contre le roi catholique de France, Louis XIV ; ainsi, plusieurs protestants le considéraient comme un champion de leur foi. La victoire de Guillaume sur Jacques lors de la bataille de la Boyne en 1690 est encore aujourd’hui commémorée par les institutions orange.

Embed from Getty Images

The Sunburst

Ce drapeau est associé aux débuts du nationalisme irlandais et, plus récemment, aux sections jeunesse de groupes républicains irlandais tels que Fianna na hEireann. Le symbole peut être vu sur certaines peintures murales républicaines et indique l’aube d’une nouvelle ère.

La charrue étoilée (Starry Plough)

Ce drapeau était à l’origine utilisé par l’Armée des citoyens irlandais, un mouvement socialiste républicain. James Connolly, co-fondateur du mouvement, a déclaré que la signification de la bannière était qu’une Irlande libre contrôlerait son propre destin, de la charrue aux étoiles.

Drapeau du Vatican

C’est le drapeau officiel de l’État de la Cité du Vatican, dont le territoire se trouve dans la ville de Rome. Le Pape est le chef de l’État.

Le drapeau de la République d’Irlande

Le vert représente la tradition gaélique d’Irlande et l’orange représente les disciples de Guillaume d’Orange en Irlande, le blanc représentant la paix, ou une trêve, entre eux.

Embed from Getty Images

Le drapeau d’Ulster

C’est le drapeau officiel qui a été utilisé pour représenter le gouvernement de l’Irlande du Nord de 1953 à 1973. Lorsque le parlement d’Irlande du Nord a été dissous par le gouvernement britannique en 1973, le drapeau a cessé d’avoir un statut officiel ; il demeure le symbole de l’Irlande du Nord dans les sports internationaux.

Le drapeau de la province d’Ulster

Ce drapeau représente l’ancienne province de l’Ulster et est basé sur le cimier des O’Neill qui étaient des monarques provinciaux et fortement opposés à la domination anglaise ; par conséquent, le drapeau est considéré comme nationaliste.

Drapeau du Leinster

C’est le drapeau de la province de Leinster dont la capitale est Dublin. Il a été utilisé lors du soulèvement de Pâques de 19116, mais la couleur a été jugée exclusivement catholique et le tricolore irlandais a donc été considéré comme un drapeau plus approprié pour le pays. Le drapeau est considéré comme une représentation de l’Irlande en tant qu’entité unique (Irlande du Nord et Irlande du Nord)

http://gty.im/893833292

Drapeau des 4 provinces

Ce drapeau contient les armoiries des 4 provinces d’Irlande : Connacht (aigle et épée) ; Ulster (main rouge) ; Leinster (harpe) ; Munster (3 couronnes). Le drapeau est presque exclusivement utilisé par les nationalistes car il représente l’Irlande comme une entité unique.

Drapeau Ulster Indépendance

C’est le drapeau du mouvement pour l’indépendance de l’Ulster qui est une organisation qui promeut l’indépendance de l’Ulster vis-à-vis de la Grande-Bretagne et de l’Irlande. Le drapeau est prisé par les loyalistes, en particulier par certains éléments de l’Association de défense de l’Ulster (UDA).

Drapeau catalan, Drapeau basque, drapeau d’Israël, drapeau de la Palestine

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés