La compagnie française de croisières Ponant et les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire se sont associés pour tester le système Solid Sail sur l’un des navires de l’armement.

Solid Sail : des voiles sur le Ponant

Introduit dans le cadre du projet de voilier de croisière Silenseas, lancé il y a deux ans par les Chantiers de l’Atlantique, le concept Solid Sail a débuté sa phase d’expérimentation à bord du navire Ponant depuis le 31 octobre dernier.

En quoi consiste cet équipement ? Le Ponant, voilier de 88 mètres armé par la compagnie du même nom, s’est vu doté de voiles pleines de plus de 300 m2 lors d’une escale technique à Marseille le 25 octobre. Par la suite, le navire a pris la mer à destination du Cap-Vert avant d’entreprendre un voyage transatlantique vers Cuba. Mais il va falloir une année de tests avant de valider définitivement ce nouveau mode de propulsion qui est une petite révolution pour un tel navire de croisière, lequel peut embarquer 64 passagers.

Réduire l’impact environnemental

Ces nouvelles voiles sont d’un genre particulier puisque des cadres à lattes de carbone viennent délimiter des panneaux de fibre de verre contenant aussi de la fibre de verre ainsi que de résine époxy. De quoi permettre une réduction conséquente de la consommation de carburant classique. Et donc de moins polluer, tout simplement.

Si des tests de ce système Solid Sail ont déjà eu lieu sur un navire plus petit, à savoir le voilier du skipper professionnel Jean Le Cam, un succès à bord du Ponant pourrait donner des idées aux armateurs qui feront construire des bateaux à passagers de grandes tailles dans les années à venir.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Antoine Morcello)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine