Dans le Finistère, le maire de Motreff a pris un arrêté municipal contre l’usage de lanceurs de balles de défense (LBD) sur le territoire de sa commune.

Motreff : José Le Guélaff contre les LBD

Motreff, village de 706 habitants situé au sud de Carhaix peut-il devenir un territoire de repli pour Gilets jaunes énervés et black blocs dévastateurs ? Une question aux accents ironiques mais faisant écho à une récente décision de José Le Guélaff, l’édile de cette commune du Kreiz Breizh.

Ce dernier a ainsi pris un arrêté municipal en date du 15 mars 2019. S’appuyant sur la récente demande du Commissariat aux droits de l’Homme du conseil de l’Europe réclamant à la France la suspension de l’usage des lanceurs de balles de défense, José Le Guélaff annonce par ce document que ces LBD seront dorénavant interdits lors des « éventuelles manifestations organisées sur le territoire de la commune de Motreff ».

Arrêté municipal : un acte symbolique

José Le Guélaff, maire haut en couleurs qui n’avait pas caché son soutien à Philippe Poutou (NPA) pour l’élection présidentielle de 2017, n’est pas le premier de l’Hexagone a prendre un arrêté municipal contre l’usage de cette arme qui a occasionné la perte de plusieurs yeux depuis le début des manifestations de Gilets jaunes au mois de novembre 2018.

Quant à son hypothétique application, l’arrêté municipal n’a qu’une valeur symbolique puisque le maire n’a pas autorité sur les gendarmes mais il fait en tous cas parler de Motreff sur les réseaux sociaux.

Motreff, déjà sous les feux de l’actualité il y a quelques semaines suite à l’incendie de la maison du président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand…

Le sujet des lanceurs de balles de défense sur Breizh-info.com, c’est aussi :

Crédit photo : Flickr (CC BY 2.0/Sylvain SZEWCZYK)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 Commentaires

Comments are closed.