Au-delà des plages : La guerre des alliés contre la France. Tel est le titre d’un ouvrage historique rédigé par Stephen A. Bourque et édité par les éditions Passés Composés.  A quelques semaines des commémorations du 75e anniversaire du Débarquement, voici de quoi augmenter ses connaissances historiques.

Il s’agit d’un livre (il en existe pléthore) sur la Seconde guerre mondiale traduit de l’américain, qui vient toutefois apporter un développement aux conséquences des bombardements alliés sur une partie de la France et de sa population.

En France, la fin de l’occupation nazie est associée à deux événements : le Débarquement sur les plages de Normandie puis l’entrée de la 2e DB de Leclerc dans Paris. S’il n’est pas dans l’esprit de l’auteur d’en nier l’importance, il montre néanmoins qu’il est nécessaire d’ouvrir la focale et d’analyser toutes les facettes de la guerre menée par les unités anglo-américaines dans le ciel de France.

Utilisant des bombardiers comme artillerie à longue portée, le général Eisenhower organisa la destruction de ports, de complexes industriels, d’installations militaires et même de villes entières. Cette offensive entraîna la mort de dizaines de milliers d’hommes, femmes et enfants, et causa des dommages irréparables aux cités et aux oeuvres d’art d’une nation certes occupée, mais amie. En examinant la doctrine et les plans du commandement allié tout en racontant les opérations principales, Stephen Bourque offre un récit complet et particulièrement percutant de la guerre des Alliés contre la France entre 1940 et 1945.

En lisant le livre, on s’interroge à savoir si ces bombardements étaient réellement nécessaires, eux qui ont y compris entravé l’avancée des Alliés en France. On en apprend un peu plus sur les multiples erreurs d’Hitler, obstiné et n’écoutant que lui même malgré son échec cuisant, déjà, sur le Front de l’Est : ces bombardements auraient en effet été des échecs si il avait écouté ses officiers qui conseillaient une autre gestion notamment des divisions de Panzer.

« Ce livre contient une sombre révélation : plus de 60 000 civils français sont morts sous les bombardements alliés pendant la libération de la France. » Robert O. Paxton. « Un livre important et perturbant. Après sa lecture, l’opération Overlord ne sera plus jamais vue de la même manière. » Richard Overy

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine