Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Invasion de migrants à Nantes. Le squat de Saint-Herblain s’agrandit

Nous avons récemment relaté la colère des riverains du squat de migrants situé à Saint-Herblain. Chaque semaine, il en arrive de nouveaux, comme ailleurs dans Nantes, « ville ouverte » à tous les vents désormais. Le terme « invasion » d’ailleurs, qui selon la définition du Larousse, consiste en « l’irruption de gens qui occupent un lieu en grand nombre » est totalement approprié.

Les voisins du squat de Saint-Herblain alertent à nouveau sur l’extension du squat, et appellent les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités.

« Un accident va nécessairement arriver »

« À ce rythme si le préfet refuse toujours d’appliquer la décision de justice concernant l’expulsion, le nombre de migrants dans ce squat devrait approcher dans un mois 600 migrants. Pour rappel les conditions de vie pour les migrants sont INDIGNES, pas de sanitaires, pas d’eau chaude et l’eau potable douteuse. Le bâtiment est délabré, le toit fuit, etc. Un accident va nécessairement arriver. Qui sera responsable ? Le préfet refusant d’appliquer la décision de justice, il sera juridiquement le responsable des accidents liés à la vétusté du bâtiment. » écrivent les riverains sur leur page Facebook.

De leur côté, les associations qui organisent et gèrent l’accueil de ces migrants dans des conditions ignobles – faisant ainsi le jeu de tous les trafiquants d’êtres humains qui continuent à envoyer en Europe des milliers d’Africains transformés en esclaves – n’ont pas la moindre pensée pour les riverains, pour les autochtones, et continuent leur travail d’implantation.

Serge Boulanger, le secrétaire général de la préfecture de Loire-Atlantique, le concède lui-même, quand bien même les pouvoirs publics ne font strictement rien pour mettre hors d’état de nuire ces associations. « Il y a un rassemblement hebdomadaire devant la préfecture où on ne cesse de parler de l’accueil inconditionnel, en faisant fi du droit français » explique ce dernier. « Il suffit de regarder leurs réseaux sociaux. Dire en permanence “venez venez, on va vous héberger quel que soit votre statut” peut laisser penser qu’il est plus intéressant de venir à Nantes qu’ailleurs. »

Contacté, un riverain est écœuré de la lâcheté des autorités. « Pourquoi ne pas arrêter les personnes qui incitent ces migrants et qui font le jeu des esclavagistes ? C’est plus facile visiblement de s’en prendre aux Gilets jaunes à longueur de semaine, plutôt que de rétablir l’ordre et la sécurité dans la ville ». Des propos que ne semblent pas partager une majorité de Nantais, qui ont voté, depuis des décennies, pour des étiquettes politiques qui ont facilité l’immigration dans la ville, comme dans le reste du pays.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

NANTES

Nantes. Un homme en Urgence absolue après avoir été renversé par le conducteur d’une Audi appartenant à un « cortège de mariage »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, NANTES

La Nuit De l’Erdre révèle les 4 finalistes de son Tremplin !

Découvrir l'article

A La Une, Immigration

Nouveau bateau ONG pro-migrants en Méditerranée : un nouvel affront à l’Italie

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Un politicien de l’AfD condamné pour avoir mis en garde contre les viols collectifs commis par des migrants

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Local, NANTES, Société

Entre Nantes et la Vendée Oussama viole sa femme tous les jours « pour vérifier qu’elle ne le trompe pas » !

Découvrir l'article

NANTES

Big Brother is Watching you. 80 caméras de vidéosurveillance supplémentaires à Nantes

Découvrir l'article

Justice, Local, NANTES, Société

“Différence culturelle” : Milano champion du monde de fraude à l’Urssaf !

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Une femme violée et séquestrée par un SDF Algérien qu’elle avait hébergé

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky