MAJ 10h45 : A Montpellier, une femme et son bébé ont été renversés par une voiture durant les festivités. La mère est décédée, le bébé entre la vie et la mort.

L’Algérie au paradis, la France en enfer ! Il y avait déjà eu des débordements dimanche après le huitième de finale de la coupe d’Afrique des Nations remporté par l’équipe maghrébine contre la Guinée, les incidents ont pris une nouvelle ampleur jeudi soir après le succès des Algériens en quart de finale.

Opposés à la Côte d’Ivoire, les « Fennecs », le surnom de l’équipe algérienne, se sont imposés à l’issue de l’épreuve des tirs aux buts. Immédiatement, des milliers d’Algériens vivant en France sont sortis dans les rues pour fêter la victoire. Aux traditionnels et bruyants concerts de klaxons se sont ajoutés des pillages et des vols.

Pillages, destruction et tronçonneuse sur les Champs Élysées

L’avenue des Champs Élysées, la plus prestigieuse du pays, a été assaillie et le théâtre de scènes dignes du tiers monde.
Un autobus dont les vitres ont été brisées a été volé et conduit par des supporters tandis que d’autres avaient préféré s’en prendre à un commerce pour y voler des scooters. Un homme a lui sorti une tronçonneuse !

« La plus belle avenue du monde » n’a pas été la seule prise d’assaut puisque le périphérique parisien a lui aussi été bloqué.

Des incidents partout en France et également en Bretagne

Des scènes plus absurdes ou choquantes les unes que les autres ont eu lieu dans de nombreuses villes, notamment à Marseille, Lille et Lyon. Comme toujours et comme on avait hélas pu l’imaginer dans notre présentation de la compétition, les métropoles françaises subissent les excès des milliers de binationaux franco-algériens dont la patrie de cœur n’est pas celle dans laquelle ils vivent.

Un accident à Marseille :

Le quartier de Wazemmes, à Lille :

Incidents à Lyon :

La Bretagne n’est pas épargnée. Un feu d’artifice sauvage a été tiré dans le quartier de Malakoff, à Nantes. Des ronds ponts ont par ailleurs été bloqués par les maghrébins.

La demi-finale entre l’Algérie et le Nigeria aura lieu dimanche 14 juillet. La fête nationale française pourrait bien être marquée par des festivités imprévues… et destructrices.

crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine