Un policier : « La délinquance à Nantes, c’est très politique, et c’est tabou. Surtout les fusillades.»

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Le vendredi 26 au matin, les urgences ont soigné un jeune homme de 21 ans, déjà connu des forces de l’ordre, pour des blessures par balles aux bras et aux jambes. Il dit les avoir reçues dans le quartier du Sillon de Bretagne, jusque là relativement épargné par les fusillades.

Déjà blessé à Pâques…

L’ennui, c’est qu’il a déjà été blessé avec trois autres personnes à Pâques, place Mendès France à Bellevue. Cette place est d’ailleurs l’épicentre d’au moins neuf règlements de comptes depuis 2018 –et d’un trafic de drogues très soutenu. « Non seulement qu’il y a quatre bandes qui se partagent la place et qui règlent leurs comptes, mais il y a aussi des règlements de comptes dus à des intervenants extérieurs qui essaient de récupérer le trafic et aux inimitiés entre « quartiers », bref, entre gangs d’ailleurs, notamment de Malakoff et du Breil », relève un policier nantais.

« Les armes circulent librement dans les quartiers »

La série de fusillades qui s’échelonne depuis plus de quatre ans à Nantes ne semble pas s’arrêter. « Les armes circulent librement dans les quartiers », constate un autre policier nantais. « En revanche, nous on demande qu’on nous mette au courant, le matin quand on part en patrouilles, s’il y a eu des fusillades ou des rixes dans tel ou autre quartier, mais notre hiérarchie le refuse. Faut que rien ne sorte. La délinquance à Nantes, c’est très politique, et c’est tabou. Surtout les fusillades. Peu importe aux autorités politiques de trouver les coupables, il faut surtout que les Nantais n’en sachent rien. Ou le moins possible ».


Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rave party à Redon et affrontements avec les forces de l’ordre : un homme a eu la main arrachée

Les gendarmes ont empêché l'installation de plus d'un millier de fêtards pour une free-party à Redon (Ille-et-Vilaine), dans la...

Ils avaient dénoncé l’Islamisme. Deux colleurs d’affiches de Génération identitaire condamnés par la justice

Le 18 juin 2021, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné Jérémie Piano et un autre militant aixois de Génération...

1 COMMENTAIRE

  1. […] Nantes, toujours : « Les armes circulent librement dans les quartiers », constate un autre policier nantais. « En revanche, nous, on demande qu’on nous mette au courant, le matin quand on part en patrouilles, s’il y a eu des fusillades ou des rixes dans tel ou tel autre quartier, mais notre hiérarchie le refuse. Faut que rien ne sorte. La délinquance à Nantes, c’est très politique, et c’est tabou. Surtout les fusillades. Peu importe aux autorités politiques de trouver les coupables, il faut surtout que les Nantais n’en sachent rien. Ou le moins possible »https://www.breizh-info.com/2019/08/01/124298/policier-delinquance-nantes-fusillades […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Fusillades, braquage, course-poursuite : Saint-Nazaire est aussi une « grande ville »

Pensée émue pour les Nantais qui ont quitté la capitale de Bretagne pour Saint-Nazaire, après avoir cédé aux sirènes de la gentrification et du...

Ensauvagement. 3 morts et 4 blessés lors de fusillades pendant le Réveillon

Si le « discours de fermeté » du gouvernement semble avoir convaincu les médias qui répètent à satiété que la nuit a été « calme » sous couvre-feu...

Nantes. Une troisième fusillade en cinq jours, la 21e depuis le début de l’année

Rebelote : après le 21 – à Malakoff – et le 23 – au Breil – une nouvelle fusillade, la troisième en cinq jours, a...

Rennes : les fusillades n’ont pas l’air d’émouvoir Nathalie Appéré

On connaissait les coups de feu à Rennes. Il faudra désormais compter avec les fusillades. Si bien que les policiers municipaux ont la trouille. À...