Belfast (Irlande du Nord). Les Wolfe tones chantent à la gloire de l’IRA et créent la polémique

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Il y a des sujets particulièrement clivants, chauds bouillants même, en Irlande du Nord, et l’IRA, l’Armée républicaine Irlandaise, en est un. Des appels à enquête et à plainte se succèdent en effet (dans le camp unioniste, pro couronne britannique) après que le groupe traditionnel et engagé Wolfe tones ait interprété un chant à la gloire de l’IRA, à Belfast, la semaine dernière, en marge du festival Feile an Phobail (la fête du peuple) (voir ici la vidéo).

Un festival qui se déroulerait dans le quartier républicain de Fall Road (à Falls Park plus exactement).  Le directeur du festival a défendu l’engagement du groupe folklorique irlandais, qui a joué pendant la partie concert du festival pendant neuf années consécutives. Mais la polémique a enflé après que des images aient été diffusées sur internet, sur lesquelles on voit le groupe chanter « Up the RA » (une chanson du répertoire du groupe en hommage à l’IRA).

« Nous ne faisons pas dans la censure »a déclaré Kevin Gamble, directeur de Feile an Phobail après les appels à ne plus inviter le groupe. « Tous ceux qui viennent au festival disposent depuis 31 ans d’une tribune pour exprimer leurs opinions. Nous accueillons des personnes provenant d’une multitude de communautés et d’opinions différentes. Je ne vais en aucun cas demander à un groupe d’arrêter de chanter une chanson. »

C’est un conseiller de l’UUP (Ulster Unionist Party) qui a réclamé une enquête de police suite à cette chanson.

Le festival est financé par des fonds publics par l’intermédiaire du conseil municipal de Belfast, et c’est notamment cela qui fait dire aux unionistes qu’ils seront vigilants sur la réponse apportée. S’adressant à BBC News Irlande du Nord, un porte-parole du conseil municipal de Belfast a déclaré que le Feile « présente une gamme éclectique de plus de 300 activités artistiques et culturelles inclusives sur une période de 10 jours dont bénéficient les gens de Belfast et d’ailleurs. Bien que le conseil municipal soutienne le festival sur cette base, le financement fourni ne doit pas être utilisé pour des activités commerciales comme le concert des Wolfe tones. Dans le cadre de nos conditions de financement, la subvention doit être conforme aux dispositions légales en matière d’égalité ».

Pour information, ci-dessous, la chanson « polémique » (qui, en passant, est autre chose qu’une chanson de Booba, que le contribuable français subventionne également…)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

1 COMMENTAIRE

  1. […] On ne badine pas avec la drogue et avec les comportements associaux en Irlande du Nord. C’est en tout cas le message que viennent de faire passer des membres d’un groupe paramilitaire républicain, menaçant directement dealers, mais aussi parents de jeunes toxicomanes ou aux comportements associaux, à Belfast. […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Irlande du Nord. Funérailles de Bobby Storey. Aucune poursuite judiciaire contre 24 membres du Sinn Féin

Le Service des poursuites publiques (PPS) en Irlande du Nord a confirmé sa décision de ne pas poursuivre 24 membres du Sinn Fein -...

Irlande du Nord. A Portadown, des centaines de loyalistes défilent contre le protocole et la frontière en Mer d’Irlande

Des centaines de loyalistes ont pris part à une manifestation contre le protocole d'Irlande du Nord à Portadown, samedi 5 juin. Une manifestation d'ampleur,...

Ar skol-vamm gentañ en iwerzhoneg e reter-Belfast

E miz gwengolo, ar skol-vamm gentañ en iwerzhoneg dre soubidigezh eus ar C'hwech Kontelezh a vo digoret e reter-Belfast, da lavaret eo e kreizig-kreiz...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...