Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Municipales : les Patriotes condamnés à faire de la figuration

Ils ont renoncé officiellement à Nantes. Et à part quelques villes, avec des chances très limitées du reste, les Patriotes s’attendent à « une élection blanche » pour les municipales, sans être encore en mesure de se projeter vers les cantonales et les régionales de 2021. Signe de l’échec effectif du parti issu du départ de Florian Philippot et de ses proches du FN, douchés par la déculottée des européennes (0.65% des voix).

« A Nantes c’est non, il n’y aura pas de liste Patriote », nous confirme Alain Avello. Le mouvement revendique « 120 adhérents, pas tous à jour de cotisation », selon l’ex-responsable départemental FN de Loire-Atlantique, parti avec Florian Philippot, en réalité « quelques dizaines tout au plus », corrige un ex-militant. Une liste à Nantes, c’est 69 noms en respectant la parité, et les Patriotes n’ont eu que 162 voix aux européennes, soit 0.17% à Nantes.

Une bulle gonflée par les médias

Les Patriotes ne seraient finalement qu’une bulle gonflée par les médias – et l’ambition personnelle de Florian Philippot – sans aucun impact électoral, comme l’ont fait remarquer nombre d’esprits chagrins avant ou après la veste reçue aux européennes ? Pas du tout pour Alain Avello : « notre principal problème, c’est que nous avons fait le pari de l’intelligence des gens et de l’élevation du niveau. Or la campagne n’a pas du tout parlé des enjeux européens et s’est limitée à un pour ou contre Macron qui arrangeait très bien l’intéressé comme le RN ».

Le parti prévoit une convention sur les municipales le 28 septembre prochain à Paris. D’ores et déjà, « deux listes seront présentées à Forbach – emmenée par Florian Philippot – et Grenoble, par Mireille d’Ornano », précise un cadre des Patriotes. Cependant, auront-ils des chances alors qu’ils ont été élus dans les deux villes essentiellement au poids et à l’étiquette du FN ?

Les lecteurs du Républicain Lorrain répondent par la négative à 75% dans un sondage en ligne organisé par le journal, alors que Florian Philippot et ses Patriotes n’ont fait que 2.66% à Forbach aux européennes. Un cadre du RN, un temps courtisé par les Patriotes, explique sous couvert d’anonymat que « ce parti n’a aucun intérêt. Nos électeurs votent pour la personne qui porte l’étiquette, le flambeau, car c’est le vote FN qu’ils veulent faire ressortir, et ensuite seulement pour la personne – pour cela il faut qu’elle soit très compétente, efficace, connue et implantée, et ce n’est du reste pas le cas de Philippot ou de Mireille d’Ornano ».

Les Patriotes comptent aussi quelques autres élus municipaux – notamment deux à Carcassonne dans l’opposition. A Valenciennes, le militant patriote Benjamin Sablière, s’est lancé avec une liste officiellement sans étiquette. Idem à Wattrelos où Hervé-André Milliou, 53 ans, a fait part de ses intentions de se présenter aux municipales. « Et peut-être qu’il y aura une liste à Villeneuve d’Ascq », se risque un élu Patriote. A Châlons sur Saône, Maxime Thiébaut a fait un temps part de ses intentions, mais garde le silence radio depuis les européennes, et pour cause : les Patriotes n’ont reçu que 49 suffrages dans la ville.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Santé

Les super pouvoirs de la musique. Reportage

A La Une, International

J.D. Vance (sénateur Républicain de l’Ohio) : « J’aimerais que les élites européennes écoutent leurs citoyens pour une fois »

Environnement

Les pratiques agricoles durables

Train

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Sociétal

Frédéric Aigouy, le journaliste interdit d’Elysée

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Législatives 2022, Politique

Législatives 2022. La profession de foi de Gérald Hebert, candidat dans la 2ème circonscription du Finistère

Découvrir l'article

Législatives 2022

2e circonscription du Morbihan. Alexandre Vellutini présente sa candidature sous l’étiquette « Les Patriotes » [Interview]

Découvrir l'article

Local, NANTES

Pour « Les Patriotes » de Loire-Atlantique, « la présidente de l’Université de Nantes doit remettre sa démission »

Découvrir l'article

Politique

Présidentielle 2022. Les adhérents Les Patriotes plébiscitent Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan

Découvrir l'article

Politique

Florian Philippot : « La violence d’État contre des millions de Français est inouïe ! »

Découvrir l'article

Politique

Florian Philippot en meeting à Conquereuil (44) le 19 décembre

Découvrir l'article

Local, NANTES

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

Découvrir l'article

Local, Santé

Une manifestation à Lamballe samedi 12 Juin contre le Pass Sanitaire

Découvrir l'article

Sociétal

Tyrannie sanitaire. Une manifestation samedi 8 mai à Auray (56)

Découvrir l'article

Politique

Départementales en Loire-Atlantique : les Patriotes auront des candidats à Nantes et Saint-Nazaire

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍