Zemmour, préfecture de police, municipales : Nicolas Dupont-Aignan sur tous les fronts !

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Nicolas Dupont-Aignan et son parti toujours debout ! Quatre mois après l’échec retentissant des élections européennes, le président de Debout la France ne baisse pas les bras et est omniprésent, notamment sur les réseaux sociaux. L’heure est également à la restructuration du mouvement, en vue notamment des élections municipales.

Après l’échec des européennes, Debout la France renouvelle son bureau national

Au début du mois de septembre, le député de l’Essonne a nommé quatre nouveaux vice-présidents pour relancer Debout la France après l’échec des élections européennes. Lors du scrutin, au mois de mai, DLF n’avait en effet réuni que 3,6 % des suffrages exprimés.

Les nouveaux cadres sont donc Cécile Bayle de Jessé (70 ans, présidente de l’association des familles rurales de la Sarthe), Anne-Sophie Frigout (28 ans, professeur d’histoire-géographie), Gerbert Rambaud (55 ans, avocat) et Philippe Torre (54 ans, maire d’un village en Picardie). Le bureau national a par ailleurs été renouvelé.

Plusieurs défections ont eu lieu cet été, dont celle de Patrick Mignon, ancien vice-président.
Dans une lettre à l’intention du conseil national de Debout La France, celui-ci attaquait son ancien leader en l’accusant d’avoir « un ego surdimensionné » et même d’être en passe de devenir « le Arlette Laguiller du souverainisme ».

Si l’avocat Damien Lempereur n’est plus porte-parole du mouvement et fut accusé de désertion par certains médias à cause de son absence à l’université d’été de DLF, il a toujours sa place dans le bureau national et intervient encore dans les médias.

Une union des patriotes plutôt qu’une union de la droite, Nicolas Dupont-Aignan soutient Zemmour

La communication est l’une des clés de voute de la politique moderne et Nicolas Dupont-Aignan l’a parfaitement compris. Preuve en est sa présence sur Facebook, où il diffuse régulièrement à ses 200 000 abonnés des vidéos dans lesquelles il aborde l’actualité et surtout les sujets faisant débat.

L’ancien maire de Yerres a par exemple soutenu Éric Zemmour après la polémique sur les propos tenus lors de la Convention de la droite.

Nicolas DUPONT-AIGNAN soutient Eric ZEMMOUR !

Le Monde traite Zemmour de délinquant et veut l’interdire d’expression dans les médias, le parquet ouvre une enquête sur ses propos… notre démocratie est menacée !

Posted by Nicolas Dupont-Aignan on 2019 m. spalio 1 d., antradienis

Une convention, qui, en passant, n’était pas tout à fait du goût du président de DLF, qui estime qu’Emmanuel Macron est un représentant de la droite libérale de l’argent et est donc soutenu par une partie de l’électorat de droite. Nicolas Dupont-Aignan préférerait ainsi une union des patriotes.

Le 3 octobre, il a réagi immédiatement à l’attaque meurtrière de la préfecture de police, se demandant entre autres ce que le silence du gouvernement cachait.

Nicolas DUPONT-AIGNAN demande la vérité sur l'attaque !

Que cache le silence du Gouvernement ?C'est par les médias que nous apprenons que l'auteur de l'attaque au couteau s'est converti à l'Islam il y a 18 mois et qu'il travaillait…à la sécurité des réseaux informatiques de la Direction du Renseignement de la préfecture de Police !

Posted by Nicolas Dupont-Aignan on 2019 m. spalio 3 d., ketvirtadienis

Quid des Municipales 2020 pour Debout la France ?

Les élections municipales animeront la politique française en 2020 et l’on connaît quelques villes où Debout La France sera représenté.

Au Mans, DLF va s’unir avec le Rassemblement national et un ancien membre de LR dans une union atypique.
Pierre-Jean Robinot devrait mener une liste à Épinal, dans les Vosges, tandis que l’ancien membre du FN Joseph Damour se présentera à Pau. Une annonce faite non pas dans une lettre mais à travers un communiqué appelant les volontaires issus d’autres sensibilités politiques à le rejoindre.

Enfin, le parti de Nicolas Dupont-Aignan sera aussi représenté en Bretagne par le biais de David Cabas, qui sera candidat à la Mairie de Ploërmel. L’homme a ouvert une consultation citoyenne accessible sur le site internet http://www.ploermel2020.fr/

Affaire à suivre !

Alexandre Rivet

Crédit photos : AR / PC / DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Un jour on gagnera le Tour de France : le documentaire sur les Men In Glaz de Laurent Cadoret

En Bretagne, une équipe porte haut les couleurs de la région, ce sont les Men In Glaz. Au départ...

Articles liés

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration »

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration » Face à l'info du...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Zemmour président ? Le JT TV Libertés du jeudi 17 juin 2021

Au sommaire ce jeudi soir : les mesures mettant partiellement fin au port du masque et la levée du couvre-feu, le jour du premier...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés lundi 14 juin 2021 à...