Une infirmière bretonne crée une filière de recyclage au profit des enfants malades

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Du fil de cuivre jeté à la poubelle par le chirurgien pour raison d’hygiène, après une opération. Et si on le collectait pour le revendre aux ferrailleurs ? C’est l’idée d’une infirmière anesthésiste au CHU de Rennes, Nolwenn Febvre.

Aujourd’hui, plus de 12 tonnes de déchets médicaux sont traités par l’association qu’elle a créée en 2011, Les P’tits Doudous. Une idée qui s’est exportée dans les hôpitaux de France et de Navarre, jusqu’à Tahiti, avec 67 filières locales.

Sens de la mission et esprit pratique

À 1 500 euros la tonne de cuivre ou d’inox, il y a de quoi gagner quelques sous. Car derrière l’écologie, il y a une recherche de financement pour acheter… des doudous. En effet, à l’origine, Nolwenn crée son association pour doter son hôpital d’un stock de peluche d’urgence à destination des enfants qui vont passer au bloc opératoire et n’ont pas la leur sous la main.

L’association a aussi développé une application ludique pour tablettes, Le Héros c’est toi ! Elle permet à l’enfant malade de se préparer virtuellement à l’opération qui l’attend et de diminuer ainsi son anxiété.

Pour écouter l’émission qui évoque cette association, c’est ici.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Ty Waste, une start-up bretonne accompagne le Salon nautique de Paris dans la gestion de leurs déchets

Ty Waste, une start-up bretonne, accompagne le Salon nautique de Paris dans la gestion de leurs déchets. Cette année encore, le Salon nautique de...

Recyclage, environnement. La Bretagne répare à Rennes, le 27 novembre

"La Bretagne Répare" est un évènement qui aura lieu le mercredi 27 novembre à la Halle Martenot, place des Lices à Rennes. Une initiative qui...

Déchets : l’Asie du Sud-Est se rebiffe contre les ordures occidentales

L’Indonésie et les Philippines refusent désormais de servir de dépotoir à l’Occident. Ces deux pays d’Asie du sud-Est viennent pour la première fois de...

La Bretagne, championne de France du recyclage des appareils électriques et des lampes

La Bretagne, championne de France du recyclage des appareils électriques et des lampes ? C'est ce qu'indiquent Eco-systèmes et Récylum qui ont respectivement collecté...