Les migrants, responsables de 42 % des viols en Italie

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Le chiffre est gigantesque si on le rapporte à la population italienne dans son ensemble. En Italie, 42 % des viols sont le faits de migrants, d’immigrés, selon le ministère italien de l’Intérieur. Une proportion qui ne cesse d’augmenter.

42 % de viols et violences faites aux femmes évitables donc, s’il n y avait pas ou beaucoup moins d’immigrés. C’est le quotidien Il Giornale qui a repris l’information.

Les statistiques démontrent également que les femmes italiennes sont bien plus sujettes à être victimes de harcèlement sexuel et d’agressions sexuelles que les femmes étrangères.

Valeurs actuelles revient par ailleurs sur l’actualité : « Plusieurs faits divers choquants ont frappé l’Italie depuis quelques années. Cette semaine, à Naples, un étranger de 30 ans a forcé une jeune fille de 17 ans à monter dans sa voiture avant de la conduire dans une zone isolée, lui attacher les poignets et la violer. En mars, une jeune fille de 15 ans a été violée par cinq membres d’un gang de migrants albanais et marocains. L’année dernière, à Rome, un autre fait divers a particulièrement secoué le pays. Une jeune fille de 16 ans s’est vue administrer une surdose de drogue avant d’être violée par plusieurs Africains. La jeune fille est morte d’une overdose et le procès des criminels présumés a débuté cette semaine ».

Le rapport du ministère estime que près d’un crime sur trois est commis par des migrants en Italie, alors qu’ils ne représentent que 8 % de la population.

En France, le blocus politique fait qu’il est impossible de connaître la part d’immigrés dans les violences. Cela permet aux analystes et aux politiciens de minimiser systématiquement le rôle de l’immigration dans les violences qui explosent pourtant en France ces dernières années. Ainsi, une vaste enquête statistique, rendue publique jeudi 12 décembre, donne une photographie de la délinquance en France en interrogeant les victimes.

Ainsi en 2018, 693 000 personnes âgées de plus de 14 ans ont déclaré avoir été victimes d’agressions physiques, soit 1,3 % de la population française. Le nombre de vols ou tentatives de vols avec violence était de 166 000 en 2018.

A contrario, le niveau des vols de voitures a atteint un plafond en 2018 avec 198 000 déclarations, soit le niveau le plus bas depuis 2006. Le nombre de ménages victimes de cambriolages de leur résidence principale baisse à 490  000 (-14 %) après le record enregistré en 2017 (569 000).

Enfin, en 2019, 21 % des personnes déclarent se sentir en insécurité dans leur quartier ou village, ce qui correspond à 11,1 millions de personnes.

Ce serait donc cela le « bien vivre ensemble » qu’ils nous vantent à longueur d’antennes et de papiers…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Gérald Darmanin est un client de Valérie Hervo

Si vous voulez rencontrer Gérald Darmanin, il est plus simple d’aller chez Valérie Hervo que de solliciter un rendez-vous...

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et...

1 COMMENTAIRE

  1. […] Breizh Info – Le chiffre est gigantesque si on le rapporte à la population italienne dans son ensemble. En Italie, 42 % des viols sont le faits de migrants, d’immigrés, selon le ministère italien de l’Intérieur. Une proportion qui ne cesse d’augmenter. 42 % de viols et violences faites aux femmes évitables donc, s’il n y avait pas ou beaucoup moins d’immigrés. C’est le quotidien Il Giornale qui a repris l’information. […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à Lampedusa dans le sud de...

1er-Mai : des manifestants installent une guillotine à l’effigie de Mario Draghi en Italie

Des affrontements ont eu lieu le 1er mai à Turin entre les forces de l’ordre et des manifestants descendus dans la rue pour protester contre la...

Cyclisme. Giro 2021 : Le parcours détaillé du Tour d’Italie, étape par étape

Après les classiques flamandes et ardennaises, voici qu'une nouvelle partie de la saison cycliste pointe le bout de son nez, et mènera les coureurs...

Loire-Atlantique. Le préfet va-t-il capituler sur la régularisation d’un migrant « face à l’émotion » ? [MAJ : Capitulation de la Préfecture]

MAJ du 27 avril 6h50 : Comme c'était prévisible, le Préfet de Loire-Atlantique, qui n'hésite pas à envoyer ses troupes faire de la répression...