Nouvelle année, nouvelles prévisions de grandes marées. En 2020, les plaisanciers et autres amateurs de pêche à pied vont se régaler, de février à novembre, sur les plages de Bretagne. Quatre grandes marées avec des coefficients à 110 ou plus sont annoncées. Demandez le programme.

Les grandes marées de 2020

Février 2020, du lundi 10 au jeudi 13 février :  coefficient maximal de 108, mardi 11 février
Mars 2020, du lundi 9 au vendredi 13 mars : coefficient maximal 117, mercredi 11 mars
Avril 2020, du mardi 7 au samedi 11 avril : coefficient maximal 117, jeudi 9 avril
Mai 2020, du mercredi 6 au samedi 9 mai : coefficient maximal 108, jeudi 7 mai
Août 2020, du jeudi 20 au samedi 22 août : coefficient maximal 104, vendredi 21 août
Septembre 2020, du jeudi 17 septembre au lundi 21 septembre : coefficient maximal 113, samedi 19 septembre
Octobre 2020, du vendredi 16 au mardi 20 octobre : coefficient maximal 115, samedi 17 octobre
Novembre 2020, du samedi 14 au mardi 17 novembre : coefficient maximal 109, dimanche 15 novembre

Ce sera notamment à St Malo qu’il devrait y avoir du monde, la cité corsaire attirant toujours pour ses paysages et spectacles naturels somptueux à cette occasion.

Nos conseils pour les pêcheurs

On ne s’improvise pas pêcheurs, quelques conseils sont à suivre avant de se lancer pendant les grandes marées.

Avant d’aller à la pêche à marée basse, renseignez-vous sur :

  •  Les heures de marées, hautes et basses . Les horaires de marées sont indiqués dans votre journal local. Ils sont affichés dans les postes de secours, dans les capitaineries des ports et sont souvent distribués gratuitement dans les commerces.
  •  Le coefficient (100 ou plus élevé = danger),
  •  Le marnage (différence de hauteur entre basse et haute mer),
  •  Les dangers locaux,
  •  Les conditions météorologiques (tous les vents d’ouest renforcent la dangerosité).
  •  Ne partez pas pêcher seul.
  •  Ayez avec vous un téléphone portable pour donner l’alerte en cas de nécessité.
  •  Prévenez une personne restée à terre de l’heure prévue de votre retour. En cas de retard, elle pourra prévenir les secours.
  •  Prenez une montre et restez attentif à l’heure.

Attention aussi au moment de la haute mer !

En cas de vent fort d’Ouest, certains sites accessibles habituellement deviennent submersibles (digues, chaussées, passages, promontoires…). Un vent violent peut déclencher une lame ou une vague plus forte que les autres qui peut happer un promeneur inattentif ou un spectateur trop rapproché du bord de l’eau (conjugaison du fort coefficient de marée et du vent).

Pendant la pêche

  •  La mer remonte très vite : regardez autour de vous, prenez des repères.
  •  La montée des eaux peut venir de tous côtés, même derrière vous (et pas seulement du large), vous contourner et vous isoler ; de forts courants peuvent se créer et vous emporter.
  •  Sachez que pour un marnage de 10 mètres, à mi-marée, l’eau monte de 5 mètres en 2 heures, soit 1 mètre en 24 minutes.
  •  À l’heure de la basse mer, il est temps de remonter (la présence d’autres personnes autour de vous n’implique pas l’absence de danger).
  •  Estimez le temps qu’il vous faudra pour revenir sur vos pas. Gardez en tête que le temps de retour sera toujours plus long que le temps de l’aller (vase, poids de la pêche, fatigue).
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine