euro2020

Alors que les cotes pour l’Euro 2020 sont déjà sorties chez Wincomparator et que les favoris au sacre se dégagent, le prochain Championnat d’Europe des Nations attend encore ses quatre derniers qualifiés, qui obtiendront tous leurs billets dans deux semaines au terme de barrages forcément attendus. Malgré la menace de reports de rencontres liée au coronavirus, les barrages de l’Euro devraient en effet avoir lieu en fin de mois, et nous permettront de connaître le tableau final prévu pour la compétition estivale. Parmi les candidats, l’Islande, l’Irlande ou encore la Bosnie-Herzégovine seront notamment de la partie, et figurent d’ailleurs parmi les favoris à la qualification.

Réparties en quatre divisions (A, B, C et D), les seize nations restantes devront d’abord passer les demi-finales de leur niveau, avant de remporter leur finale en vue d’accéder à la phase de poules de l’UEFA Euro 2020. Avant le début de ces premiers matches de barrages, voici d’ailleurs les chances de qualification pour chaque nation, selon les cotes proposées par le bookmaker Zebet. L’un des mieux classés actuellement chez les différents sites spécialisés.

Niveau A – Islande (38 %), Roumanie (37 %), Hongrie (32 %), Bulgarie (21 %)

Niveau B – Bosnie-Herzégovine (50 %), Slovaquie (30 %), Irlande (26 %), Irlande du Nord (21 %)

Niveau C – Serbie (52 %), Norvège (39 %), Écosse (24 %), Israël (13 %)

Niveau D – Macédoine du Nord (37 %), Kosovo (34 %), Géorgie (29 %), Biélorussie (25 %)

Les Irlandais et les Nord-Irlandais pourraient, en cas de victoire, se retrouver pour la qualif dans un duel fratricide…

Mathématiquement, ce sont donc les Islandais, les Bosniens, les Serbes et les Macédoniens qui pourraient prendre part au seizième Euro de l’Histoire, ce qui serait une première pour les Lions Rouges, menés entre autres par l’expérimenté Goran Pandev.

Parmi ces quatre nations, la Macédoine compte d’ailleurs un ancien du Stade Rennais (joueur éphémère), Gjoko Zajkov, passé par le Stade Rennais entre 2014 et 2015. Suffisant pour leur porter bonheur ? Réponse dans les prochaines semaines. À moins que le contexte actuel n’en décide malheureusement autrement. L’Euro 2020, lui, attend ses derniers invités.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V