L’appel à la prière résonné désormais en France ! Mercredi, Breizh Info vous apprenait que les villes allemandes de Duisbourg et Hanovre voyaient désormais chaque jour un muezzin lancer l’appel à la prière islamique. Le soir même, à Lyon et Montpellier, un phénomène équivalent se produisait.

La grande mosquée de Lyon rompt sa promesse 

C’est par un tweet que le compte Dôme et minarets, qui se revendique comme étant « le journal des mosquées en France », a annoncé fièrement la nouvelle : l’adhan, l’appel à la prière, a retenti depuis le minaret de la grande mosquée de Lyon.

Sans doute conscient de la polémique à venir et conscient également que la République n’est pas plus catholique que musulmane, l’organisme précise dans son message que « les églises étaient appelées à faire sonner leurs cloches à 19 heures en aide aux soignants », oubliant cependant que nombre d’églises françaises faisaient non pas sonner leurs cloches en raison du coronavirus et de ses conséquences mais pour la fête de l’Annonciation.

Diverses vidéos de ce haut fait d’armes ont été relayées depuis.

Clément Martin, porte-parole de Génération Identitaire, a aussitôt évoqué « une déclaration de guerre ». Il cite par ailleurs un article paru dans L’Express le 22 septembre 1994, soit quelques jours avant l’inauguration de la grande mosquée de Lyon, dans lequel il était dit que le minaret ne diffuserait pas d’appel à la prière. Promesse non tenue…

La Paillade, quartier perdu de Montpellier, succombe lui aussi à l’islam

Un peu plus tard dans la soirée, Dôme et minarets est revenu à la charge avec une autre vidéo filmée cette fois ci dans le quartier de la Paillade à Montpellier. La prière islamique chantée par le muezzin résonne là aussi dans la cité.

Deux poids-deux mesures

Les quartiers, noyés sous l’immigration et l’islamisme, bénéficiant qui plus est de de passe-droits quant au confinement, sont plus que jamais en train de faire sécession. Comme nous vous le disions mercredi en citant Le Canard Enchaîné, le confinement est en effet allégé dans ces territoires perdus de la République pour « ne pas mettre le feu ». Ainsi, commerces, rassemblements et deals de drogue se poursuivent.

Le 23 mars, le gouvernement a par ailleurs annoncé aux représentants du culte que les grands rassemblements religieux des prochaines semaines comme Pâques et le Ramadan seraient annulés. Si les catholiques écoutent sagement les consignes depuis le début de la crise, peut-on vraiment imaginer qu’il en sera de même à Lyon, Montpellier, Lille, Marseille et dans toutes les grandes villes ou l’islam progresse de jour en jour ? Les muezzin locaux pourraient bien avoir une dérogation, encore…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 Commentaires

  1. […] BI – L’appel à la prière résonné désormais en France ! Mercredi, nous apprenions via Breizh Info que les villes allemandes de Duisbourg et Hanovre voyaient désormais chaque jour un muezzin lancer l’appel à la prière islamique. Le soir même, à Lyon et Montpellier, un phénomène équivalent se produisait. […]

  2. […] En France, l’islamisation se poursuit tranquillement avec, comme à Lyon, un appel à la prière lancé de la toute nouvelle mosquée. Pas de protestation des autorités. Dans la cité de la Paillade à Montpellier ! où Castaner et Nunez demandent à la police de lever le pied pour ne pas gêner la vente de drogue et autres de la jeunesse !  (Source) […]

  3. […] En France, l’islamisation se poursuit tranquillement avec, comme à Lyon, un appel à la prière lancé de la toute nouvelle mosquée. Pas de protestation des autorités. Dans la cité de la Paillade à Montpellier ! où Castaner et Nunez demandent à la police de lever le pied pour ne pas gêner la vente de drogue et autres de la jeunesse !  (Source) […]

Comments are closed.