Coronavirus. Aucune application mobile de traçage du Covid-19 n’est complètement sécurisée

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Selon l’entreprise Pradeo, « leader européen de la sécurité mobile » spécialisé dans la sécurité des terminaux mobiles, toutes les applications de suivi du Covid-19 lancées dans le monde « présentent des failles de sécurité ».

« Plus ou moins critiques » pour le suivi du Covid-19

Alors que le gouvernement français poursuit l’élaboration de son application StopCovid de suivi des personnes positives au Covid-19 par le « suivi de ses contacts » via leur téléphone portable, le laboratoire de l’entreprise montpelliéraine Pradeo, spécialisée dans la sécurité des terminaux mobiles et des objets connectés, vient de publier une étude révélant qu’aucune application de traçage du Covid-19 dans le monde n’est pour l’heure complètement sécurisée.

Toutes les applications de suivi du Covid-19 lancées dans le monde présentent des failles de sécurité « plus ou moins critiques », a ainsi estimé l’expert en sécurité mobile qui a classé 30 applications mobiles (choisies par les gouvernements de 30 pays) déjà en service.

« Je suis assez surpris car sur les 30 applications testées, trois sont plutôt très mauvaises, ce qui est surprenant pour des applications d’État », a notamment souligné Clément Saad, dirigeant de Pradeo, dans les colonnes de La Tribune.

« Porte d’entrée à un logiciel malveillant »

Et de fait, selon le classement de Pradeo, plus de la moitié de ces applications gouvernementales (ou soutenues par des organismes publics) portent atteinte à la vie privée et trois d’entre elles figurent en tête de palmarès avec le pire score possible à la fois au niveau de la sécurité et de la confidentialité. Sont ainsi pointées du doigt celles de la Turquie (koronaonlem.saglik.gov.tr), du Royaume-Uni (covid.joinzoe.com) et des États-Unis (howwefeel.org). À l’inverse, les applications les plus sécurisées sont pour l’instant celles développées en Allemagne, au Brésil et en Israël.

Comme l’explique l’entreprise Pradeo relayée par Ouest-France, « si l’application allemande Corona-Datenspende présente le maximum de garanties – puisqu’elle récolte les données de manière anonyme et sans traçage – d’autres présentent nettement plus de risques en demandant des numéros d’identifiant ou l’accès à la géolocalisation, aux contacts, à l’appareil photo ».

Par ailleurs, l’entreprise pointe également du doigt les applications « nécessitant le chargement d’un code externe, dit « code dynamique », qui a alors accès à l’application et peut potentiellement servir de porte d’entrée à un logiciel malveillant ». En France, l’application StopCovid est prévue pour le 2 juin mais déjà des chercheurs s’inquiètent de sa future utilisation, ces derniers craignant de possibles détournements.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Vaccinés, ne nous imposez pas votre société de la surveillance !

Ne pas se vacciner, est-ce piétiner la liberté des vaccinés en leur imposant des confinements et des restrictions ? Le Courrier des Stratèges répond...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et la mortalité sont, à l’été...

Insolite. « J’ai décidé de porter le masque et de me faire vacciner »

Ci-dessous la reprise d'un texte trouvé sur le site de Jean-Dominique Michel, que nous soumettons à nos lecteurs. Je remercie les auteures du texte qui...

Applications de santé : attention à la collecte de vos données

Pas moins de 88 % des quelque 21 000 applications de santé mobile (mHealth) accessibles sur le Google Play Store comportent un code permettant...