Les 385 salariés exultent : la Fonderie de Bretagne, pourtant dans l’œil du cyclone, ne fermera pas. Il aura fallu plus d’une heure de réunion avec la direction, en sous-préfecture de Lorient, pour aboutir à ce résultat inespéré.

Un groupe de travail est mis en place afin de rechercher des nouveaux marchés pour que la fonderie redevienne rentable. Une semaine de mobilisation et la main de Jean-Yves Le Drian, ancien maire de Lorient devenu ministre, auront permis ce retournement de situation.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine