Fonderies de Bretagne. La direction de Renault avait oublié l’existence de Le Drian

A LA UNE

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

Jean-Yves Le Gallou : « La France : encore une démocratie ou en voie avancée de dictature ? » [Interview]

Jean-Yves le Gallou, animateur de l'émission I-Média et entre autres fonctions président de la Fondation Polémia, vient de sortir...

Philippe-Joseph Salazar (Suprémacistes) : « Avec Charlottesville, l’internationale blanche a pris ses marques » [Interview]

Nous vous avons présenté samedi un excellent livre baptisé « Suprémacistes », l'enquête mondiale chez les gourous de la...

Dans un système centralisé, avoir un ministre « poids lourd » peut être utile. C’est ce qui vient de se passer avec Le Drian qui a mis sa démission dans la balance pour empêcher la fermeture de l’usine de Caudan (groupe Renault).

S’ils avaient connu la géographie politique de la Bretagne, les dirigeants de Renault n’auraient jamais songé à fermer l’usine de Caudan (près de Lorient). Pure inconscience puisque nous nous trouvons dans le fief de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères et « duc de Bretagne ».

Initialement, cette usine – qui emploie 385 salariés et produit des pièces de fonderie brutes et usinées pour l’industrie automobile – essentiellement Renault, devait être fermée, selon le « plan de réduction des coûts » voulu par la direction (Le Canard enchaîné, 20 mai 2020). Mais c’était sans compter avec Le Drian. Lequel se fâche et « prévient Matignon et l’Élysée que cette solution est inacceptable. Parallèlement, il entreprend le siège de Bercy afin que Bruno Le Maire demande à Renault de renoncer purement et simplement à fermer les grilles de la fonderie bretonne » (Le Canard enchaîné, 31 mai 2020).

Mais les Fonderies de Bretagne ont encore perdu 20 millions d’euros l’année dernière (Le Journal du dimanche, 31 mai 2020). Si bien que si Renault ne fermera pas l’unité de Caudan, la direction générale cherchera tout de même à s’en séparer. « Clairement, je pense que cette entreprise n’a pas vocation à rester dans le groupe Renault », a indiqué Jean-Dominique Senard, le PDG de Renault (RTL, dimanche 31 mai 2020). « Les Fonderies de Bretagne seront cédées si le groupe trouve un repreneur » (Les Échos, 29-30 mai 2020).

À coup sûr, des négociations entre la Région – c’est-à-dire Le Drian – et Renault décideront du futur de l’usine. Comme ce fut le cas en 2015 pour l’usine PSA de Chartres-de-Bretagne (près de Rennes). Pour sauver ce site industriel menacé de disparition, la Région Bretagne, Rennes Métropole et le Département d’Ille-et-Vilaine mirent la main à la poche (une trentaine de millions d’euros).

S’il faut sauver à tout prix Caudan, Le Drian connaît la musique : envoyer la monnaie à Renault pour financer un plan de « modernisation »…

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Les derniers articles

Régionales 2021. La Bretagne a besoin d’une liste autonomiste, identitaire et pro-vie

Les élections régionales et départementales auront lieu en 2021, notamment en Bretagne. L'occasion peut être, pour les acteurs politiques...

« J’aime les moules marinières ». R̃obeurt Féneck rend hommage avec aux Mytiliculteur Bretons

Avec la chanson « J'aime les moules marinières », l'artiste R̃obeurt Féneck rend hommage avec aux Mytiliculteur Bretons, via...

Nation.s. Le film qui évoque l’indépendance de la Kanaky-Nouvelle Calédonie

N'en déplaise aux nostalgiques d'un empire colonial dont l'Europe et particulièrement la France subissent aujourd'hui les lourdes conséquences (en matière d'immigration notamment) la Kanaky-Nouvelle...

Mineurs non accompagnés : Clash entre Me Dominique Attias et Bercoff

Mineurs non accompagnés : Clash entre Me Dominique Attias et Bercoff. https://www.youtube.com/watch?v=5UszHLtWms0 Crédit photo :  DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve...

Plus de 230 kg de déchets ramassés à Saint-Aignan de Grand Lieu !

L’opération organisée par le Conseil Municipal Enfant (CME) à Saint-Aignan de Grand Lieu ce dimanche 27 septembre, a mobilisé une centaine de personnes. Au...

Comprendre l’ennemi. Le Khmer rouge Geoffroy de Lagasnerie invité de France Inter

Celui qui se définit comme « philosophe et sociologue », Geoffroy de Lagasnerie, était l'invité du Grand entretien de la matinale de France Inter....

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -