Black Lives Matter. Le siège de la NASA prend le nom d’une ingénieure afro-américaine mais…

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

La NASA va rebaptiser son siège de Washington du nom d’une femme ingénieur aéronautique noire, cédant à la pression du mouvement Black Lives Matter. Mais les statistiques ethniques sur la composition du personnel de l’agence spatiale rappellent une autre réalité.

La NASA met un genou à terre devant le politiquement correct

Rien ne semble pouvoir s’opposer aux injonctions du mouvement Black Lives Matter aux États-Unis. C’est désormais au tour de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) de s’attaquer à la figure de « l’homme blanc », devenu le nouvel épouvantail de l’Occident.

L’agence spatiale a ainsi annoncé le 24 juin qu’elle allait rebaptiser son siège situé à Washington du nom de Mary Jackson, une femme afro-américaine présentée comme la première ingénieure aéronautique noire de la NASA.

Par l’intermédiaire d’un communiqué, l’administrateur de la NASA Jim Bridenstine a déclaré que « Mary W. Jackson a fait partie d’un groupe de femmes très importantes, qui ont aidé la NASA à envoyer des astronautes américains dans l’espace avec succès ». avant de s’aventurer sur un terrain plus politique : « Mary n’a jamais accepté le statu quo, elle a contribué à briser les barrières et à ouvrir des opportunités pour les Afro-Américains et les femmes dans le domaine de l’ingénierie et de la technologie ».

La pression médiatique plus forte que l’agence spatiale

Mais, si certains pouvaient encore penser que quelques secteurs d’activité échapperaient à ce « grand nettoyage » sous couvert d’« antiracisme », la réalité est en train de leur donner tort. Et, fort logiquement, l’aéronautique doit aussi se mettre à jour sur la question.

Un travail déjà engagé l’année dernière lorsque la NASA avait alors rebaptisé la rue desservant son siège « Hidden Figures Way » [NDLR :« Passage des Figures de l’ombre »] afin de rendre hommage à trois mathématiciennes noires (Mary Jackson, Katherine Johnson, Dorothy Vaughan). Trois femmes dont le travail auprès de l’agence spatiale américaine a en outre fait l’objet d’un film intitulé « Les Figures de l’ombre »…

Par ailleurs, le patron de la NASA s’est engagé à continuer à souligner les efforts des femmes ou encore des Afro-américains « qui ont permis à la NASA d’écrire une histoire d’explorations réussies ».

Enfin, pour reprendre un peu de hauteur sur la situation, il n’est pas inutile de rappeler que, sur les quelques 17 000 personnes qu’emploie la NASA, 72 % des employés sont des Blancs, 12 % sont des Noirs ou afro-américains, 7 % sont asiatiques et 8 % sont hispaniques. Chez les scientifiques et les ingénieurs travaillant pour l’agence spatiale, la proportion de Blancs atteint les 76 %…

NASA

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

Articles liés

Des Black Lives Matter manifestent pour un nouveau délinquant abattu par la police…mais partent après avoir appris qu’il était blanc

Des manifestants du mouvement Black Lives Matter au Minnesota se sont agenouillés et ont commencé à défiler pour dénoncer une fusillade mortelle avec la...

Conquête spatiale. L’hélicoptère Ingenuity vole sur Mars [Vidéo]

Ingenuity, l’hélicoptère de la Nasa, a effectué un court vol historique sur Mars, a annoncé ce lundi midi l’agence spatiale américaine. « Les données altimétriques confirment...

États-Unis : Facebook bloque l’article du New York Post sur la co-fondatrice de Black Lives Matter ayant acheté quatre maisons

La tyrannie Gafatique se poursuit : Facebook vient de bloquer l’article du New York Post sur la co-fondatrice de Black Lives Matter ayant acheté...

États-Unis. La cofondatrice « marxiste » de Black Lives Matter aime les villas de luxe… dans les quartiers blancs

Être la cofondatrice du mouvement Black Lives Matter, se présenter comme « marxiste » et acheter une villa à 1,4 millions de dollars dans...