IMT Atlantique

Reconnue pour son excellence dans deux classements d’établissements d’enseignement supérieur différents, IMT Atlantique, grande école bretonne d’ingénieurs généralistes, continue sa progression.

IMT Atlantique : toujours mieux !

L’école bretonne d’ingénieurs IMT Atlantique poursuit sa montée en puissance. Disposant de trois sites implantés à Rennes, Nantes et Brest, IMT Atlantique (désignant l’Institut Mines-Télécom) a été créé le 1er janvier 2017 par la fusion de Télécom Bretagne et de Mines Nantes. Rapidement reconnu au niveau mondial peu après son lancement, l’établissement remonte cette fois dans le classement du Round University Ranking (RUR), un classement mondial des universités mesure les performances des établissements à l’aide de 20 indicateurs regroupés en quatre domaines clés : Enseignement, Recherche, Diversité internationale, Viabilité financière.

IMT Atlantique passe ainsi de la 230e place à la 188e place au classement général du RUR et se positionne à la 5e place des établissements français sur les 11 classés.

Dans le détail, les résultats d’IMT Atlantique en 2020 sont les suivants :

  • Enseignement : 121e (154e en 2019)
  • Recherche : 314e
  • Diversité internationale : 189e
  • Viabilité financière : 158e (182e en 2019)

Le RUR effectue aussi un classement thématique selon 6 grands domaines d’étude : Sciences humaines, sciences de la vie, sciences médicales, sciences naturelles, sciences techniques, sciences sociales. IMT Atlantique effectue une belle progression dans le RUR Technical Sciences en accédant à la 116e place (l’école était 166e en 2019), thématique sur laquelle elle occupe la 38e place mondiale en formation et est la première école nationale. IMT Atlantique affirme aussi sa puissance en sciences de base, maths et physique, en sortant à la 279e place mondiale dans le RUR Natural Sciences 2020.

L’Institut Mines-Télécom valorisé dans un autre classement

Par ailleurs, la satisfaction ne s’arrête pas là pour IMT Atlantique puisqu’à l’instar des autres écoles françaises de l’Institut Mines-Télécom, elle se démarque dans l’édition 2020 de U-Multirank. Ce classement indépendant multidimensionnel mondial a été lancé à l’initiative de la Commission européenne et analyse les performances des établissements d’enseignement supérieur selon cinq grands critères : « Enseignement et apprentissage », « Recherche », « Orientation internationale », « Transfert de connaissance »et « Engagement régional ».

Pour l’année 2020, ce sont 1 800 institutions à travers 92 pays qui ont participé à l’évaluation, dont 52 en France. Là encore, les IMT n’ont pas manqué de briller sur l’ensemble des critères pour cette 7e édition. Si Télécom Paris occupe la 1ère place du classement et totalise 18 fois la note A, correspondant au niveau « très bien », IMT Atlantique est en troisième position et cumule 16 notes A, contre 14 en 2019. L’institut se démarque également par ses performances en matière de « Transfert de connaissance », recueillant une évaluation de 7 A sur 9 critères.

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (Domaine public/Carré Noir)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine