Affaire Depakine : témoignage d’une bretonne dont la fille est née handicapée

A LA UNE

Le laboratoire français Sanofi a été une nouvelle fois été mis en examen dans l’affaire Dépakine. Cette fois pour « homicides involontaires ». Son antiépileptique pourrait être responsable depuis 1967 de malformations ou de troubles chez 15 à 3000 enfants exposés in utéro. Le témoignage de Jennifer Simon, une bretonne dont la fille est née handicapée.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Dinan. Du 19 au 24 octobre, une semaine de (re)découvrir la « Mère Pourcel »

Le 23 juin 2019, un incendie ravageait l’emblématique « Maison de la Mère Pourcel », édifice qui occupe une place si...

Promotion de l’exploitation des mères porteuses sur le service public : La Manif Pour Tous saisit le CSA

La Manif Pour Tous vient de saisir le CSA à la suite de l’émission La Maison des Maternelles diffusée...

Articles liés